Le , par
Le vrac solide en mode “inno“

11 novembre, c’est pas le jour où l’actu devrait s’enflammer ;-) Ça tombe bien, j’ai toujours plus à vous raconter / montrer qu’il n’y a de jours dans la semaine ! Aujourd’hui, retour sur un sujet qui me passionne (le vrac) avec un florilège d’innovations.

Spécialiste du vrac liquide avec son concept Hydra, Maunier Automation se met au vrac solide. L’entreprise provençale a conservé son approche basée sur la “juste quantité“ avec un équipement de pesée et d’étiquetage intégré. Un écran permet de piloter l’acte d’achat, depuis le choix de la référence, le contrôle du poids et la validation finale entraînant l’impression de l’étiquette. Les trémies sont verrouillées évitant ainsi toute manipulation peu hygiénique, mais aussi la démarque particulièrement pour les produits les plus chers. Maunier décline son concept de vrac solide en deux versions : avec une balance fixe ou une balance mobile, sur rail, pouvant venir se positionner directement sous la trémie utilisée. Judicieux, bien que gourmand en espace…

vrac 1

Équipant une large part des installations vrac en GMS, l’Américain Trade Fixtures a dévoilé (au cours de Natexpo) un certain nombre de nouveautés. Parmi lesquelles les “rallonges à trémies“ permettant, pour les grosses rotations, d’ajouter à la trémie un voire deux modules afin d’augmenter la capacité (A). Par ailleurs, Trade Fixtures propose une alternative au très décrié bac à pelle. Il s’agit à première vue d’une trémie classique toutefois, l’action de la poignée par le client permet tout à la fois de se servir et d’actionner le fond mobile du silo équipé de rainures afin de décoller les produits collants et/ou agglomérés et de les entraîner vers la sortie (B). Enfin, Trade Fixtures a imaginé une poignée de trémie actionnable d’une seule main. Pour cela, il suffit de positionner le sac kraft ou le conditionnement autour de la bouche de la trémie et de pousser (C). 

vrac A 

Avec sa nouvelle gamme Bulk it !, Sitour réinterprète les contenants pour le rayon vrac. À commencer par l’incontournable trémie de distribution par gravité. Outre un démontage simplifié et le verrouillage du couvercle, la trémie nouvelle génération est équipée d’un système de réglage du débit en 3 positions afin d’adapter le débit selon la taille des produits et ainsi réduire les pertes (D). En façade, si le facing est toujours impeccable grâce à un système de double paroi, une jauge permet de contrôler d’un seul coup d’œil le niveau réel de produits dans la trémie sans devoir la déloger de son emplacement (E). Outre le porte-étiquette en facing, les trémies peuvent accueillir une étiquette électronique (F). Enfin, en plus d’un bac à pelle optimisé (couvercle à fermeture automatique, même largeur que les trémies), Sitour propose un “bac à râteau“ spécialement étudié pour réduire les contacts entre le produit, l’air et les clients. Le râteau ramène les produits vers la bouche du bac (G).

vrac B

vrac 4

Très largement majoritaire dans les rayons vrac des GMS, la matière plastique des bacs et trémies est désormais challengée par d’autres matériaux. C’est notamment le cas de l’inox comme avec les installations de HMY, mais surtout du carton avec les solutions de Vracoop et Bulk&Co (H) ou encore le Podbin de HL Display (I). Ce matériau permet une gestion simplifiée pour les magasins en l’absence de remplissage sur place, il garantit la conservation des produits et assure une meilleure traçabilité. De plus, il offre une belle surface d’exposition aux marques dont la présence en vrac n’est qu’à son balbutiement. Enfin, le verre fait son entrée avec la solution Spicoj développée par Bulk&Co (J), spécialement adaptée pour les produits en poudre et les épices. 

vrac C

 

Retrouvez d’autres innovations vrac dans la 4ème édition de l’Observatoire du Rayon Vrac en téléchargement libre ici >> 

couve libre tel 750