Le , par
Et si Casto avait (enfin) trouvé sa voie ?

DSCN0543La success-story marketing et commerciale de Leroy Merlin est une évidence. A l’origine, il y a une vision : le client n’achète plus des « produits » mais une « solution ». Et cette vision – évidente aujourd’hui, très anticipatrice il y a quelques années – a nourri l’ensemble du projet de l’enseigne. De son côté, Castorama a évidemment observé et suivi cette mue du métier, initiée par son rival. Mais sans la prime de performance que confère l’antériorité. Casto devait donc trouver sa voie, originale vs Leroy merlin. La voilà peut-être avec sa nouvelle campagne de publicité qui fait du client un acteur. Et pose Castorama en facilitateur de projet, faisant écho au nouveau slogan (« C’est castoche », allusion à “fastoche”, pas sexy certes, mais très cohérent !). Bilan : c’est habile, différent de Leroy Merlin, très en phase sociologiquement avec le Do It Yourself, bref, c’est une vraie bonne voie. Peut-être « LA » voie que cherchait Casto. Reste désormais à le nourrir de preuves tangibles. J’imagine d’ici les dégats d’image que ferait le panneau des Casto Stages (à l’entrée de tous les magasins) barré d’un « Pas de stage en ce moment »… Evidemment, si je l’évoque, c’est que je l’ai vu !