Le , par
Promo Libre : Carrefour a-t'il un « caillou dans la chaussure » ?

PromoLibre« Promo Libre » est assurément l’événement promotionnel de l’année. Même si Lars Olofsson confie ce mois-ci à Capital songer à « apporter des touches d’amélioration » pour rendre la mécanique plus claire, Carrefour a frappé un grand coup, notamment en conjuguant promotion et taux de nourriture. L’objectif est en effet évident : inciter le chaland à mettre un article de plus dans le chariot. Mais Carrefour aura peut-être besoin d’apporter une autre « touche d’amélioration »… jusque dans la sémantique. Pour tout vous dire, il se murmure ça et là depuis quelque temps que Carrefour n’a pas la complète propriété de la « marque » Promo Libre. Tout en minimisant le problème (c’est de bonne guerre), un bon contact chez Carrefour m’a récemment laissé à comprendre que «  des contacts étaient en cours pour trouver une solution ». Ce qui confortait donc les quelques échos parvenus jusqu’à mes oreilles ! De fait, un coup d’œil rapide sur le site INPI permet de mieux comprendre le dossier. Une agence de publicité parisienne, en l’occurrence Piment (qui compte parmi ses clients Picard, Petit Bateau, Nivéa, etc.) a déposé Promo Libre en 2003 dans neuf classes couvrant la quasi-totalité des produits alimentaires. Carrefour, de son côté, a déposé Promo Libre en 2009 (précisément en mai 2009, soit bien plus tôt que ne le raconte la petite histoire, mais là n’est pas l’essentiel). Carrefour a déposé dans les classes alimentaires, mais également dans la classe 35 qui englobe le très générique terme de « publicité ». Ce qui signifie donc que Piment a incontestablement l’antériorité du dépôt (sans une utilisation manifeste ou alors elle m’a échappé, ce qui est possible) mais que Carrefour a peut-être une classe de dépôt plus appropriée (la publicité) tout en l’utilisant sur… l’alimentaire. Vous me suivez ? Pour faire simple, le sujet est probablement actuellement en cours de négociation et, à défaut d’accord, pourrait être soumis à la sagacité d’un juge.

Pour télécharger le dépôt de Piment en 2003

Pour télécharger le dépôt de Carrefour en 2009