Le , par
Carte postale de Pékin (5)

NescaféLe Nescafé n’est pas ici en Chine le “majeur” de l’assortiment qu’il est chez nous en France. Il n’empêche : le rapide développement des marchés, l’attente de praticité des consommateurs et la force de frappe de Nestlé le rend incontournable sur les tablettes, de l’épicerie de quartier jusqu’à l’hyper de 15 000 m2. D’où l’intérêt de comparer les prix. Et là, surprise. Wal-Mart, numéro 1 mondial du commerce et donc celui avec lequel Nestlé doit (en théorie) nouer l’accord le plus généreux, qui se fait “taper” par Jenny’s Lou, une micro-chaîne locale de 5 magasins, c’est quand même rafraîchissant ! Allez, juste pour enfoncer le clou (et s’assurer que la photo remonte bien dans les étages chez Nestlé…), deux chiffres : Wal-Mart est 80 000 fois plus gros que Jenny’s Lou et… 22 % plus cher sur le Nescafé. Moi qui croyait que la taille était une facteur de compétitivité sur ce métier… ;-)