Le , par
Ecrire pour être lu…

Le web est un formidable outil de communication. Mais aussi un espace infini face auquel le scribouillard a parfois l’impression d’être bien seul. Ecrire oui, mais pour qui ? Oh, certes, il y a bien ces statistiques de Google Analytics dont les blogueurs font leur miel. Mais il y aussi (et surtout) les réactions que peut provoquer une note, un billet. Et celui de ce matin, avec un Leclerc qui se targuait de tout faire pour que le pouvoir d’achat de ses clients… n’augmente pas, a manifestement vite fait le tour de la toile, à en juger par le nombre de remontées dont l’essentiel provenaient d’adhérents Leclerc de ma connaissance. Certains pour se moquer gentiment d’un collègue un brin distrait, d’autres pour m’encourager à encore et toujours être cet aiguillon que je revendique, parfois même en me remerciant pour la “pique”. Bref, à 10h28, la page web dudit Leclerc avait été corrigée ! Je vous le concède, c’est très égoïste, mais il est parfois bon de savoir que l’on est lu quand on écrit ! Revenez demain d’ailleurs : un p’tit scoop au programme. Au (presque) hasard d’un déplacement à Toulouse…