Le , par
Le magasin fascinant

InterSCOL’Intermarché de Rennes Longchamps est un magasin fascinant. Rappelez-vous, c’est le premier à avoir osé le big-bang des caisses automatiques (80 % de la ligne de caisses). Déjà presque 3 ans. Une éternité… La décision était historiquement “juste” (pas au sens social, évidemment, mais au sens économique). Le transfert des tâches du commerçant vers le client est un driver structurant de l’histoire du commerce, car le coût-outil (et donc les prix) diminue. La distribution des carburants l’a connu il y a 30 ans. La distribution de cash (les fameux “DAB” des banques) il y a 20 ans. Etc. Logique qu’à terme la grande conso soit concernée. Mais, comme souvent, tout est affaire de timing, de méthode, de pédagogie. Et là, Intermarché a sérieusement failli. Le “geste” n’a pas visiblement pas été adopté par les clients. Loin s’en faut. Regardez cette tranche de vie, c’était samedi, journée de (théorique) forte affluence. La moitié des caisses automatiques fermées. Et des clients qui patientent aux caisses traditionnelles alors qu’à deux pas des self check-out sont disponibles.