Le , par
Leclerc et Lesieur : visiblement fâchés !

LeclercLesieur-BDPas besoin d’être un initié ni de traîner dans les salles de négos du Galec, l’image en rayon suffit. Leclerc et Lesieur sont visiblement fâchés. En effet, étaler sa MDD sur trois niveaux de tablettes et son premier prix sur deux n’a aucun sens merchandising. Il s’agit juste d’occuper l’espace laissant vacant par Lesieur, Isio 4, Puget, etc. Pour autant, le client a été plus qu’oublié. Pas tant parce que Leclerc le prive de ses marques préférées (après tout, c’est le jeu commercial qu’il faut bien assumer), mais parce que le magasin ne lui en donne pas la raison. Que faire ? Evidemment assumer l’absence et en la revendiquant de manière aussi consumériste que Leclerc sait habituellement le faire ! Et si l’enseigne manque d’idée, qu’elle regarde donc ce qu’a fait Cora sur le même sujet (c’est ici).