Le , par
Conso-responsable de Leclerc : d’accord dans l’ensemble, pas d’accord avec ça

ConsoResponsableRetour sur la nouvelle initiative Conso Responsable de Leclerc. Ce matin démarre la première vague avec premiers produits en rayon et publicité nationale. Si j’adhère pleinement à la démarche (encore une fois Leclerc a mieux senti l’air du temps que ses concurrents), je trouve le volet social (au sens large du mot) perfectible. Autant vous le dire (et risquer de froisser tant Danone que Leclerc ou encore les lecteurs Belges du blog), je suis surpris de voir Actimel labellisé Conso Responsable. Certes, les efforts environnementaux de Danone sont tangibles, notamment l’origine végétale de la bouteille (à 95 %). Mais la « Conso Responsable » doit aller au-delà de l’environnemental, du packaging et/ou du transport. Comment en effet expliquer à des consommateurs français (habitant donc un pays à la tradition laitière plus qu’avérée) qu’acheter un laitage élaboré en Belgique est un acte de consommation responsable ? De mon point de vue, il y a, là, incompatibilité. Votre avis m’intéresse…