Le , par
LIVE REPORT : Paris, assemblée générale de Casino

9h55. Début de ce live report depuis l’Assemblée générale de Casino à la Maison de la Chimie. Comme toujours chez Casino – et plus qu’ailleurs – on a peur. En tous les cas si j’en juge par le nombre de “gars à oreillette” qui surveillent la salle du coin de l’oeil. D’ailleurs, probablement contaminé par la peur, je me suis placé juste à côté de l’un d’entre-eux. Au moins ne m’arrivera-t-il rien…

9h58. Mon garde du corps personnel n’a pas l’air de se préoccuper trop de ma sécurité. Il textote sans cesse et en sourit. D’un autre côté, j’avais pas vraiment peur !

9h59. Arrivée de Jean-Charles Naouri à la tribune. Il tapote le micro. Un raclement de gorge et c’est parti. Quelle ponctualité.

10h05. Un p’tit film de mise en bouche et tout un tas d’infos aussi indispensables qu’inintéressantes : constitution du bureau, élément de quorum, etc. C’est la vie des AG. Une AG sans surprise ici, Jean-Charles Naouri disposant du contrôle majoritaire de Casino. Et une AG assez “confortable” à venir (à la différence de celle de Carrefour le 18 juin) tant la situation du groupe est assez flatteuse. Une précision pour le coup intéressante, car symptomatique de la “procédurite aigüe” de Casino ainsi que l’évoquent parfois ses adversaires : l’ensemble de l’AG est filmée et enregistrée et, précise JCN, une sténotypiste prend en note tout ce qui se dit. Sans doute pour, le cas échéant (par exemple dans le différend avec Galeries Lafayette), avoir une trace irréfutable de ce qui se dit ici.

IMG_228510h07. Rappel des faits marquants 2011. Je fais court parce que ce sont exactement les mêmes données que celles annoncées le 28 février et également commentées en live report (ici). Hausse du CA de 18,2% et du ROC 19,1 %. Casino confirme être devenu le “best-in-class” du métier en France.

10h18. Tour du monde de Casino. Colombie, Brésil, Thaïlande, Vietnam. Partout des croissances de vente à deux chiffres. En France, pour la fin de ce tour du monde, c’est moins brillant : + 1,4 %. Et encore, en intégrant les + 14,3 % de Cdiscount.

10h20. Focus sur la France. Je cite JCN (parce que moi aussi je suis sténotypiste !) : “Les hypers ne représentent plus que 22 % du chiffre d’affaires de l’ activité en France. Ce qui est très positif. La partie la plus difficile – les hypers — est une partie qui se réduit progressivement“.

10h22. Fier de sa proximité. Casino Shop et Casino Shopping. Les deux nouveaux concepts sont des succès, assure JCN. Peut-être. Mais le déploiement est quand même sacrément ralenti et le patron précédent de l’activité a été remercié. Ici se résume le charme des AG : savoir enjoliver la réalité sans la travestir quand même complètement. Après tout, il faut séduire.

10h24. Toujours un passage délicat : Géant. Là encore, je cite JCN parce que ça le mérite. “Géant a connu des ventes alimentaires significativement meilleures que les autres années“. Là, je m’attends à un truc terrible. Forcément. Des “ventes significativement meilleures que les autres années“, ça sonne bien ça. Le résultat donc : + 0,2 %. Dingue. Pour être honnête quand même, le + 0,2 % succède à deux années entre – 3 et – 4 %. C’est mieux, c’est vrai. Mais pas de quoi s’enflammer. De tout ce qu’en disent ses proches collaborateurs, je croyais JCN bien plus exigeant…

10h28. Cross-canal à présent. Soucieux de bien se faire comprendre, JCN répète à plusieurs reprises ce dont il s’agit. De fait, l’AG de Casino 2012 est fidèle aux AG en général. La moyenne d’âge est élevée. Faut une certaine disponibilité pour suivre ces manifestations. Pas sûr effectivement que tout le monde comprenne spontanément ce qu’est le cross-canal. Un chiffre  à retenir :  1800 points de vente Casino proposent désormais le retrait des achats Cdiscount, notamment quelques Leader Price comme révélé ici il y a quelques mois.

10h37. Antoine Giscard d’Estaing achève la présentation plus financière de l’activité. Histoire de flatter le public, un brin de comparaison. L’action Casino a fait – 0,8 % en 2011 et l’indice EuroRetail – 17,7 %.

10h40. Retour de JCN sur les perspectives. Un chiffre frappant. En 2012, plus de la moitié du CA et du résultat de Casino sera le fait de l’international. Le groupe parvient à cette bascule bien après ses grands concurrents intégrés mais, pour le coup, c’est celui qui a les meilleures perspectives en étant numéro 1 à la fois au Brésil, en Colombie et en Thaïlande. En France, Casino “veut poursuivre l’expansion sur les formats rentables”. Dans la liste des formats, et sans surprise, ne figurent pas les hypers ! Pour Géant, précisément, 3 axes de dynamique commerciale annoncée : politique de promo plus agressive, nouvelle fidélité et baisses de prix ciblées et pérennes. C’est nouveau ça ? Pas l’impression.

10h45. Direction le Brésil. Ca c’est du neuf pour 2012. Puisque Casino va prendre le contrôle de Pao de Acucar le mois prochain. Et, du coup, consolider la totalité de GPA (le nom officiel de la filiale) dans les comptes de Casino, ce qui fera de 2012 un grand millésime pour le groupe et contribuera à dépasser les 50 % du CA et du résultat à l’international.

10h46. L’AG ronronne un peu. Pas grand chose de neuf en fait. Et aucune rumeur d’envahissement de la salle comme l’an dernier avec le collectif des gérants mandataires. Heureusement qu’il y a aura le “cas” Monoprix dans quelques minutes avec les questions de la salle. Car, étonnamment, dans le chapitre “perspectives” JCN n’a pas évoqué la situation. Pour autant, suis assez certain que les réponses sont prêtes, voire que les slides sont aussi prêts à diffuser. Bizarre cette stratégie de comm’ que d’éluder le sujet qui “fait l’actu”.

10h52. Quand je vous disais que ça ronronnait, c’est peu dire. Ma voisine, visiblement alertée sur son portable, se charge immédiatement d’alerter mon voisin sur le licenciement de Pierre Salviac de RTL. Un signe que les 4 373 tonnes d’emballages économisés depuis 2006 “n’accrochent” pas la salle.

10h55. La présentation sur la responsabilité sociale de l’entreprise n’emballe personne. Un conseil de comm’. Moins de chiffres et plus d’images. Nous sommes noyés sous les chiffres. Je n’en mémorise aucun. Et étant encore mieux pourvu en neurones que la moyenne de la salle (pas par talent mais juste par naissance), j’imagine que c’est le cas pour tous ici. Trop de chiffres tue l’info.

10h59. Après la responsabilité sociale, la gouvernance. Vivement les questions. Sauf si tout le monde dort d’ici là.

11h04. Je sais, je regarde les choses par le petit bout de la lorgnette, mais comme il y a pas grand chose à se mettre sous la dent va donc pour  la rémunération du PDG, en l’occurence JCN. Le fixe : 700 000 euros. “Inchangé depuis 2005“, précise Jacques Dumas, le secrétaire général de Casino. La partie variable (selon résultats donc) a atteint l’an dernier 641 568 euros. Montant total donc : 1 341 568 euros vs 1 232 778 euros. Un avis sur le sujet : c’est beaucoup, c’est vrai, mais il a quand même sacrément transformé “la vieille dame de Saint-Etienne”.

11h12. Mouvement d’humeur dans la salle. Ah, ça y est ça bouge un peu.

11h12. Ben non, en fait. Je me suis emballé. C’était juste le son trop bas du micro des commissaires aux comptes qui ne parvenait pas jusqu’au balcon de la salle. D’un autre côté, à quoi bon ? Vous avez déjà vu, vous, un commissaire aux comptes qui ne certifie pas les comptes ? C’est rare, non ?

11h25. Là, on tient le bon bout. Les questions. D’abord “quelques informations en plus sur Monoprix” demande un petit actionnaire qui, dans la même question, demande aussi le résultat des ventes des capsules de café Casino, concurrentes de Nespresso. Ecclectisme !

11h25. Déception et surprise. JCN ne dira rien ou presque sur Monoprix. “Par respect pour Monoprix et ses équipes, je ne veux pas en dire plus“. Sous-entendu que ce qui a été dit dans la presse dont, soit dit en passant, une partie a quand même été alimenté par les propres équipes de Casino. Sujet suivant. Ah, oui, le sujet suivant, les capsules Nespresso. Casino en a vendu 25 millions par an. Et depuis quelques mois, l’exclusivité dont bénéficiait Casino est tombée. Les mêmes capsules sont ainsi déjà chez Auchan.

11h28. Questions toutes aussi “tranquilles” que l’est l’AG depuis le début. Sans doute faut-il y voir le signe que le groupe se porte bien. Un petit actionnaire se plaint de l’inversion des couleurs dans une illustration présentée à la fois à l’écran et dans le rapport annuel. Mazette.

11h30. Question suivante (et dernière). L’actionnaire qui vient est précis et pointilleux. A quelle date les produits Casino seront palm-free ? Quand tous les produits porteront-ils un indice environnemental ? Est-ce normal qu’il y ait un lien de famille entre un administrateur (Henri Giscard d’Estaing) et un mandataire social (Antoine Giscard d’Estaing) ? Et je vous passe ses nombreuses questions sur Banque Casino. Le charme des AG.

11h40. Début du vote des résolutions. Aucune surprise à venir, le contrôle de JCN sur Casino est solide. L’AG va pouvoir gentiment se terminer ! Cette année, les 90 agents de sécurité (+ 4 vs l’an dernier, ça c’est de l’info !) n’auront donc servi à rien.