Le , par
Le téléphone sonne (suite)

Une réflexion suite à l’émission Le Téléphone Sonne sur France Inter à laquelle je participais hier soir (disponible ici). La question d’origine était : “Faut il faire confiance aux promotions dans les grandes surfaces ?“. Comme souvent, l’émission a vite tourné au réquisitoire contre les hypers. Normal. C’est l’air du temps qui le veut… Pour faire court, les enseignes sont accusées de voler leurs clients ou, vision à peine plus douce, d’en profiter. Un auditeur s’étonne par exemple que les magasins côtiers ne suivent pas les promotions de leur enseigne, qu’ils soient plus chers en saison, etc. C’est vrai. Mais les hypers/supers ont-ils le monopole de la mercantilisation du monde, même s’ils y contribuent ? Evidemment pas. D’ailleurs, il me revient un cas extraordinaire et récent, étonnement passé inaperçu : en début d’été, Citroën a mis en vente des C3 électriques à 99 €/mois. Le stock prévu pour l’opération a été liquidé en… deux jours. Un succès tel que le loyer est remonté à 149 € quelques jours plus tard. Puis à 199 €. Un cas manifeste d’une marque qui profite d’une importante demande des consommateurs. Qui s’en est ému ? Les procureurs habituels des grandes surfaces devaient déjà être vacances. Normal, fallait revenir pour l’émission d’hier soir…