Le , par
Retour en arrière

FiltreàcaféAutant vous l’avouer, je n’ai pas fait d’études particulières en merchandising. Suis juste diplômé en bon sens (les études agricoles ont cette vertu première). A ce titre, j’ai toujours considéré comme logique – en tous les cas d’un point de vue client – de rapprocher les filtres à café du rayon café. Logique d’usage certes, mais également de fréquence d’achat. La chose me paraissait entendue. Surprise, donc, dans ce supermarché qui opère manifestement un retour en arrière. “Les filtres à café se trouvent désormais dans le rayon électroménager“. En clair dans le bazar. Tout est dans le “désormais” qui sous-entend un mouvement récent. Mouvement peu compréhensible si l’on considère le client en premier lieu. Mais comme il y a forcément une explication, je tente la mienne : 1) Les assortiments du rayon s’élargissent tous les jours, les enseignes ne sachant pas résister aux budgets qui accompagnent les innovations ; 2) En parallèle, et malgré ce qu’elles en disent, le “one-in / one-out” n’est pas une politique vraiment appliquée ; 3) Passé un certain niveau, les assortiments débordent. Et ici, à défaut de faire le tri, on a “déménagé” les filtres à café. En dépit du bon sens (client).