Le , par
Quand Intermarché singe Monoprix

Julie IntermarchéCa y est, la mode du “jeu de mots à deux balles” a contaminé une autre enseigne… Après Monoprix, voici donc Intermarché. Autant (et sur le lot), il y a quelques bonnes saillies drolatiques chez Monoprix, là, chez Intermarché, c’est quand même très moyen. Sans doute parce qu’Intermarché n’a pas assez desserré le… cordon de sa bourse pour se payer les meilleurs créatifs. Ouais, je sais, c’est tout aussi moyen, mais c’est pour être à la hauteur.