Le , par
Carrefour dégaine un nouveau comparateur de prix : local et sur le panier réel du client

Carrefour Comparateur de prix

Nouvelle initiative de Carrefour en matière de comparaison de prix. Nouvelle et bigrement intéressante… L’enseigne compare désormais les prix sur la base des paniers réels de ses clients. Exemple avec ce client de la région lilloise qui a reçu, hier, un e-mail signé du directeur d’Euralille, Thierry Demettre, lui annonçant la “bonne nouvelle”. En août, il a économisé 9,94 € en fréquentant Carrefour. Comment Carrefour le sait ? Parce que l’enseigne a identifié parmi les achats du client sur le mois les produits qui étaient également vendus ailleurs, en l’occurrence ici Cora Wattignies. Forcément des marques nationales. En guise de preuve, Carrefour reproduit même un ticket de caisse virtuel (consolidant donc les achats de produits comparables sur la période).

Passons à l’aspect méthodologique (disponible ici)… Carrefour a donc mandaté une société extérieure pour lui communiquer les prix de ses concurrents sur la base des données drive et prospectus. Ne reste plus ensuite qu’à comparer et calculer le gain pour le client et à lui communiquer… Double avantage : ce comparateur est réellement local (ce que permet aussi Quiestlemoinscher.com de Leclerc) et il est le reflet des achats du client, au moins concernant ses marques nationales. A ce titre donc, c’est une arme qui a de la valeur, en tous les cas pour alimenter l’image-prix de Carrefour. 

Reste néanmoins l’écueil habituel : même si je ne dispose pas encore de cas assez nombreux, j’imagine Carrefour assez malin pour cibler la comparaison au mieux de son intérêt. En clair, il est statistiquement plus probable que l’on assiste à des duels Carrefour / Cora que Carrefour / Leclerc. Ce qui, au passage, ne manque pas de sel. Je voudrais bien voir la tête que l’on fait chez Cora ce matin en apprenant que l’on va devenir la cible préférée de son nouvel… allié ! J’imagine d’ici le mot taquin que Pierre Bouriez pourrait adresser à Georges Plassat : “Si nous sommes plus chers que c’est peut-être que nous n’avons pas les meilleures conditions d’achat possible”… ;-)

Carrefour Mailing 2