Le , par
La promo, jusqu’où ?

PromoEaux

Encore et toujours plus de promo… 2016 est à cet égard conforme aux trois années précédentes. Selon les pointages d’a3 distrib,  la pression promotionnelle des enseignes est encore en nette hausse : + 8,5 % depuis le début de l’année. Une situation finalement logique, aussi “normale” que la guerre des prix. Confrontées à une flatitude de la demande et à un parc toujours en croissance, les enseignes n’ont d’autres stratégies que l’agressivité pour préserver ou conforter leurs positions. Et l’agressivité prend la forme d’une guerre de prix sur le fond de rayon (qui se tasse peu à peu) et de coups d’éclats promotionnels, de plus fréquents et violents. Un exemple sur le marché de l’eau, que j’emprunte à mes camarades de Rayon Boissons. Selon les calculs d’IRI, plus de 40 % des volumes de Vernière, Badoit, Perrier et Quézac sont en effet réalisés sous promo. Evidemment un record ! D’ailleurs, l’ensemble de la catégorie eaux gazeuses (y compris donc les MDD qui sont pourtant peu soutenues en promo), atteint le niveau de 34,5 % des volumes sous promo. La seule question qui vaille est finalement : “jusqu’où ?”. Et, autant l’avouer, il est impossible d’y répondre sérieusement. Il y a quelques années, bavardant avec le patron de l’une de ces marques, le seuil de 30 % des volumes sous promo lui paraissait tout simplement impossible à atteindre. Et ses arguments étaient parfaitement fondés. Autant dire que le marché va parfois plus loin et plus vite que les plus brillants cerveaux ne peuvent même l’imaginer ;-)