Le , par
DISTRI PRIX : calme (presque) plat sur les prix

distri-prix-sept

Nouvelle livraison de l’étude mensuelle DISTRI PRIX (A3 Distrib / Ed. Dauvers). Et, ce mois-ci, un calme presque plat. Les évolutions sont modestes. Mais les enseignements bien présents. D’abord, en tête de classement. Géant accroche Leclerc. Les deux enseignes sont mesurées par DISTRI PRIX à l’indice 93,8 (vs 100 moyenne nationale). Le plus intéressant ? Le niveau auquel se joue désormais la tête du classement : 93,8, c’est quasiment 1 point de plus qu’en début d’année. Et un point sur les volumes en jeu, c’est tout sauf négligeable ! Au milieu du classement, Intermarché est en très léger recul. Là encore, l’essentiel n’est pas l’indice (98 pour les hypers, 99,5 pour les supers) mais ce que ça dit : Intermarché a terminé (au moins ponctuellement) son repositionnement, initié en janvier. C’est moins qu’annoncé par la direction d’Intermarché mais j’ai mon explication déjà partagée avec les lecteurs de VIGIE GRANDE CONSO… Côté Mousquetaires, le premier semestre a été inférieur au budget et l’heure est au “serrage de boulons”, pas à la gabegie, y compris sur la baisse des prix ! Enfin, en bas de classement : Monoprix. Là encore, mouvement modeste : – 0,1. Ce qui dit aussi beaucoup : Monoprix a probablement achevé son repositionnement récent : – 2,4 % en quelques mois. 

 

Pour recevoir les résultats et la méthodologie, il ne vous en coûtera qu’un mail, ici (pour les abonnés à DISTRI PRIX, vous recevrez automatiquement le détail lundi matin). 

vigie-autopromo