Le , par
En avant-première : découvrez le Carrefour City nouveau

carrefourcityfacade

Il ne sera officiellement présenté que la semaine prochaine mais le nouveau Carrefour City est opérationnel depuis déjà trois semaines. Et j’y suis naturellement passé pour vous en rapporter quelques photos (« volées » certes, mais plus représentatives de la réalité du magasin / je prends le pari facile que la machine à jus sera bien plus propre lors de la visite inaugurale avec Christophe Rabatel, le DG de la proxi chez Carrefour !). 

Dans l’histoire de l’enseigne City, Malakoff est “le” magasin de référence. Le premier, en 2009, à avoir arboré l’enseigne pour ce qui n’était alors qu’un test. Logique qu’il soit aussi le premier pour la rénovation du concept. Qu’en dire ? Déjà que le carrelage foncé a disparu au profit d’un revêtement Gerflor plus clair, ce qui se remarque rapidement. Ensuite que le magasin a gagné en modernité d’ensemble par les couleurs et les choix typographiques (terminée par exemple la “police” Carrefour habituelle). Que les TG ressemblent davantage à des mises en avant pour une offre différenciée qu’à des TG classiques. Enfin, que les équipes City sont bien passées chez… Franprix pour leur benchmark. L’entrée dans le magasin (voir le diaporama en libre-téléchargement que je vous ai préparé) est troublante. J’ai même failli me laisser prendre ;-) Franprix n’a évidemment pas le monopole de la rôtissoire et des cuisses de poulet/pommes de terre à 3,90 € la barquette ni de la machine à jus d’orange… Mais la ressemblance est frappante. En revanche, City a bien “son originalité” qui sans nul doute colorera le dossier de presse : sa zone de partage à l’entrée où les clients sont invités à échanger (des services par exemple), à partager, bref à “relationner”. Pour l’illustrer, Carrefour a même installé une “bibliothèque partagée” où les clients peuvent déposer ou prendre des livres. Gracieusement bien sûr. Ce que l’on peut souhaiter à Carrefour… ? Que Franprix, à son tour, s’approprie le concept de bibliothèque partagée ! 

Pour télécharger le DOSSIER GRANDE CONSO, c’est ici

bloc