Le , par
Pour la première fois, Amazon dans le top 10 du retail

Top 50-2

Le premier jour du “Big Show” NRF à New-York marque par tradition la publication du classement du retail mondial par le magazine américain Stores et le cabinet Deloitte. Même s’il s’agit de données 2015 (il y a chaque année un décalage), impossible de ne pas le partager d’autant que, cette année, marque l’arrivée prévue, anticipée, programmée, que dis-je ?, certaine d’Amazon dans le top 10 du retail mondial. Avec 79,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour son activité retail (c’est l’intérêt du classement), le groupe de Seattle éjecte assez facilement Metro du Top 10. Et au rythme actuel de la croissance d’Amazon, Jeff Bezos, son fondateur, pourra revendiquer la 4e ou 5e place l’an prochain à pareille époque. Révolution, vous avez dit révolution ? 

Parmi les autres gagnants, The Home Depot qui grapille trois places, de la 9e à la 6e, Apple qui grignote 15 places et Albertson qui, à la faveur de sa fusion avec Safeway, pointe désormais en 17e position, vs 37e l’an dernier. Plus globalement, effet devises oblige, les groupes américains s’en sortent mieux que… tous les autres. Et notamment les Français, à la fois pénalisé par une croissance organique plus faible et par le dollar. Carrefour perd une place (7e / qu’il est désormais loin le temps où le groupe français revendiquait la position de dauphin de Walmart), Auchan trois, Casino quatre, Leclerc, Intermarché et Auchan cinq, et enfin Système U sept. Mauvais millésime… 

Pour télécharger le classement, c’est ici