Le , par
Ca c’est du prospectus !

ProspectusU

Excellente initiative de Système U à l’approche de Pâques : un prospectus réellement exceptionnel, par l’offre qui y est présentée, et fort habilement intitulé “L’exception, c’est la règle”. A l’intérieur de ce tract de 22 pages, différent selon les régions et suivi à chaque fois par une trentaine de magasins seulement, des produits hors-norme, rares en distribution. Vous êtes fan de jambon sec ? Un Bellota Pata Negra 36/48 mois de sèche devrait vous régaler. A condition quand même d’avoir quelques billets de côté. Comptez 99,90 € le kilo. Toujours dans le cochon et toujours chez les Ibères, vous vous laisserez bien tenter par du Pluma à 29,90 €/kg. Et tout est à l’avenant avec agneau de lait, bœuf (Black Angus) maturé 40 jours, poulet de Bresse, brie de Meaux truffé, etc. Dans certaines régions, U se lâche aussi sur l’accord mets/vins. Avec l’agneau de Sisteron, si vous vous rinciez avec un Daumas Gassac à 30 € ? Et, avec le foie gras, rien de mieux qu’un Yquem. Ben tu penses, rien de mieux… Mais pas donné : 249 € le millésime 2004. 

Evidemment, il faut passer rapidement sur quelques imperfections. Dans le Sud, le prix de la viande n’est pas affiché. Tout juste est-il indiqué “prix du marché”. Forcément, les autres prix du tract (légitimes tant les produits sont au-dessus du lot) pourront inquiéter sur ce que peut être un “prix de marché”… Autre étonnement (que le client n’aura pas vu car il n’aura reçu que le prospectus de sa région) : les prix et les caractéristiques variables. Exemple avec le poulet de Bresse. Dans l’Ouest, la durée d’élevage annoncée pour ce qui est une AOP bien encadrée est de 106 jours. Dans l’Est, c’est 108 jours (sans doute le transport moins long pour venir depuis la Bresse !). Quant au prix : 12,90 €/kg dans une région, 10,95 €/kg dans l’autre. Soit, tout de même, 20 % d’écart. 

Au-delà, les U voient juste sur l’état de la consommation. Certes toujours empêtrée dans une “flatitude durable” mais perméable à des propositions de valeur élevée si tant est que la valeur soit perçue. En fait (et ceux qui m’ont “subi” en conférence récemment comprendront plus particulièrement), tous les clients, même pour une (petite) partie de leurs achats, sont prêts à monter haut sur l’échelle de la valeur. Chez Auchan, on a longtemps appelé ça “le quatrième quartile de l’offre”. Chez Carrefour et Market, on installe des brèches prémium au milieu des rayons, entre autres exemples. Et, chez U, via la promo, l’exception devient donc la règle. L’écrin en plus ici. 

Pour les curieux, grâce à la collaboration de mes amis d’A3 Distrib, voici deux des versions en libre-téléchargement. 

Le prospectus du Sud ici

Et de l’Ouest là

 

Et, tiens, puisqu’on y est, un peu de retape pour VIGIE GRANDE CONSO dont la livraison d’avril a été diffusée cette semaine. Pour les curieux, exemplaire découverte sur demande ici.

 Sommaire Vigie 313 pour Blog