Le , par
DistriPrix : Géant dérive, Intermarché se paye Hyper U

DistriPrixJuin2017

Mois après mois, la déflation se calme lentement. Pour autant, sur le terrain des prix, les grandes manœuvres continuent (l’un et l’autre ne sont pas aussi simplement liés puisque l’inflation/déflation sont à la fois la conséquence des tarifs industriels ET de la guerre entre enseignes). Et c’est tout l’intérêt de l’indice DISTRI PRIX (A3 Distrib / Ed. Dauvers) de bien appréhender les stratégies des enseignes… Et ce mois-ci (sur la moyenne des 31 jours de mai), aucun doute, l’accalmie n’est pas au rendez-vous…

En tête de classement, Géant dévisse. « Dérive », oui, car à plus d’un point au-dessus de son indice de septembre dernier, Géant confirme abandonner toute velléité de déboulonner le maître es-prix, Leclerc ! L’écart Leclerc/Géant est d’ailleurs au plus haut depuis… juin 2014, une éternité). Il y a sans doute un effet promo (Géant utilise moins que d’autres la remise immédiate, deux fois moins que Leclerc et Carrefour par exemple), il n’empêche, ça ne peut tout expliquer… Pire, voilà Géant sous la menace de Colruyt, à 0,2 pt. Autre évolution : le repositionnement d’Intermarché se poursuit. Dans les cadenciers auxquels j’ai eu très récemment accès (en ce « jour d’avant », je suis… infiniment reconnaissant à celui ou celle qui accepte de partager l’info, juste pour alimenter mes réflexions et évidemment pas pour les refiler aux concurrents / donc pas la peine de demander !), dans les cadenciers Intermarché, donc, il y a régulièrement plus de produits en baisse qu’en hausse. Et ça se voit logiquement dans l’indice DISTRI PRIX. Symboliquement, les hypers Intermarché sont désormais mieux placés que les hypers U (de la même manière que les supers Inter sont passés devant les supers U il y a deux mois). Enfin, et parce que la livraison de juin de DISTRI PRIX est décidément très riche en évolutions, ça bouge aussi en bas de classement. Market améliore son indice de 0,8 pt (pas neutre) tandis que Monoprix dégrade le sien de 1,7 pt… Euh, je me trompe où on soigne sa « renta » chez Casino ? Comme toujours, j’dis ça, j’dis rien…

Pour recevoir les résultats et la méthodologie, il ne vous en coûtera toujours qu’un mail, ici (pour les abonnés à DISTRI PRIX, vous l’avez normalement reçu automatiquement reçu hier soir).