Le , par
Leclerc relance son site culturel

Leclerc 1

L’approche des fêtes n’est évidemment pas un hasard. Leclerc a relancé la semaine dernière son site culturel. Avec à la fois des évolutions de fond et de forme. La forme tout d’abord… Le site s’allège sacrément et propose une navigation beaucoup plus apaisée. Faites le test : requêtez le même produit (au hasard le dernier album d’Indo) sur Leclerc, Amazon et Fnac. La page Leclerc est de loin la plus “calme”. Sur le fond, tant l’offre que les services ont évolué. Les jouets sont par exemple arrivés (avec Playmobil et Légo), ce qui permettra de comparer avec le test jouets mené actuellement en drive (et que j’avais révélé ici). Côté services, c’est l’arrivée de la livraison gratuite ou presque (0,01 €) à partir de 10 € sur le livre et 25 € sur les autres produits culturels. Evidemment, le retrait en point de retrait est toujours gratuit. Mais Leclerc joue encore… petit bras. Le site annonce “+ de 600 sites points de retrait”, c’est-à-dire essentiellement les hypers et les espaces culturels. Dit autrement sans les drives (ou presque). Ce qui… se comprend à défaut de se justifier. Les adhérents sont toujours frileux lorsqu’il s’agit d’aiguiller le chaland ailleurs que vers l’hyper. Sauf que l’histoire commerciale montre quand même que l’on ne contraint jamais longtemps un client. S’il veut prendre livraison de ses achats “anywhere” il faut lui proposer “anywhere”. Donc aussi en drive. Ce qui s’imposera. Cela dit, comme je suis joueur, si l’un de vous veut prendre le pari contraire… 

Leclerc2Leclerc3