Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

SamediConso

Comme tous les samedis, « SAMEDI CONSO, mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine ». L’occasion de revenir sur l’actu de la semaine, en totale liberté comme toujours. S’y mêlent analyses, anecdotes ou – je le confesse avec gourmandise – gentilles provocations.

 

SAMEDI

Quelques courses chez Market. Au menu, notamment du chocolat. C’est le jour ! Ce week-end, en effet, c’est « 3 pour 2 sur les chocolats festifs ». Et comme le rayon regorge déjà de promos, c’est casse-tête pour le client. Quel prix pour ces chocolats Côte d’Or, déjà en « – 60 % sur le second » avec, en prime, l’offre « 3 pour 2 » du week-end ? J’l’avoue : j’y arrive pas. J’avais qu’à mieux travailler à l’école !

dav

Toujours chez Market, mais en caisse à présent. L’occasion de « cagnotter » les vignettes que les enseignes (surtout en supers) proposent désormais souvent à leurs clients. Mais avant même de récompenser son client, Market lui inflige un sacré dilemme… Quelle collection choisir ? Ce jour-là, en effet, dans ce Market, pas moins de trois collectors.

dav

 

MARDI

Match

Passage par Amiens pour découvrir la version centre-ville du concept Le Comptoir Boulanger (revoir ici la visite photos et vidéo). Premier stop : le supermarché Match, à deux pas de la gare, qui a la bonne idée de me proposer, bien en vue, une TG de Beaujolais nouveau. Ca doit être une tradition locale : le Beaujolais sur les tables de fêtes ! A moins qu’il ne s’agisse que d’écouler des invendus… 

OpticienAmiens1

Non loin de là, toujours à Amiens, le dernier mot d’une commerçante partie en retraite. Touchant. Pas son départ en retraite mais la manière – élégante – avec laquelle elle remercie ses clients, forcément désintéressée vue la circonstance. Des clients qui lui auront « permis de commencer chaque journée avec toujours autant de bonheur ». OK, à Amiens, on se régale donc de Beaujolais nouveau à Noël, mais on a du savoir-vivre. J’achète !

OpticienAmiens2

 

MERCREDI

Sollicitation du service iconographie de l’hebdomadaire La France Agricole pour l’utilisation – gracieuse – d’une de mes photos pour illustrer un papier sur le lait équitable. Bonne âme, j’accepte. Aurais-je du la vendre pour être à la hauteur de ma réputation de suppôt du grand commerce, aux yeux de certains des lecteurs de ladite France Agricole ? J’avoue que l’idée ne m’a pas traversé l’esprit alors que j’aurai pu… créer de la valeur pour la TPE Dauvers !

La France Agricole Mercredi

 

JEUDI

ÉtatsGénérauxAlimentation

États Généraux de l’Alimentation. Comme souvent, le plus intéressant est dans les couloirs. Discussion avec deux syndicalistes agricoles, ardent défenseurs du relèvement du SRP. Donc en faveur de ce qu’il faut bien appeler une « marge avant garantie » pour les commerçants. Irréaliste. D’autant qu’ils sont bien incapables de m’expliquer en quoi, en l’état actuel de ce que sera le projet de loi, un prix plus élevé payé par le consommateur se traduira par une meilleure rémunération du paysan en amont de la filière… C’est sans conteste le grand échec de ces États Généraux.

Métro parisien. Monoprix tente de me convaincre que, dimanche soir, ça vaudra « le coup de passer 6 heures à table ». Ça fera sans doute peine-à-jouir mais j’assume… Rien – pas même une bûche de Christophe Adam en exclusivité – ne me donnera le goût de passer 6 heures à table cette année… Vivement l’an prochain ;-)

Monoprix

 

VENDREDI

PromoCarrefour

Tournée de magasins rennais pour « sentir » le commerce. La promo est omniprésente. Qu’on en profite… L’an prochain, ça serait nettement moins attractif : imaginez cette même mise en avant avec le nouveau seuil de remise promotionnelle maximum (SRPM, 34 %)… Nettement plus banale.

PromoCarrefour2

Dans un autre hyper, conversation avec le maître des lieux. Les temps sont durs. Les jouets sont à – 10 % cette année. La concurrence du web, diagnostique-t-il. Mais, depuis deux jours, le rayon est subitement repassé dans le vert, inversement radicalement la tendance. Deux explications : l’attentisme croissant dans les achats et la peur, malgré les promesses des sites, que les dernières commandes ne soient pas honorées à temps. Voilà bien l’atout ultime du off-line sur le on-line : la disponibilité produits. A cultiver donc.

IMG_7533

Derniers achats pour l’un de vous dans une enseigne et une ville déjà citée. Question : cette enceinte Bluetooth en promo à 249 € est-elle vraiment une bonne affaire. C’est dur d’être affirmatif ;-) Considérant qu’il a toute compétence pour, je le laisse à son interrogation. Je sais, c’est vache.