Le , par
Promo : comment contourner la future loi “EGA” ? Comme ça aussi*…

DanioInter-BD

Nouvelle contribution à l’un des sujets qui anime actuellement la grande conso : promo et EGA. Et une démonstration de la manière dont il serait possible de contourner le seuil de remise maximum, probablement fixé à 34 %. Exemple ici avec cette promo en cours chez Intermarché. Danio en “2+1″ sur la base d’un prix unitaire de 66 centimes le pot, soit 1,32 € les trois. Une mécanique en apparence légale puisqu’elle ne dépasse pas le seuil de générosité de 34 %. Mais, voilà, comme il en faut quand même bien davantage pour tromper le tandem A3 Distrib / Ed. Dauvers sur le sujet du prix (ça, c’est un message même pas subliminal à mes camarades de chez Casino / relire ici), il suffit d’avoir en tête le prix de référence du produit hors de la séquence promo pour constater que… ça coince. Hors promo en effet, et sur un an (excusez la robustesse de la démonstration), le prix du pot a toujours évolué entre 0,75 € et 0,80 € chez Intermarché (ce qui déjà plus agressif que la moyenne toutes enseignes). Pour la promo en cours (voir graph), Intermarché a donc d’abord décroché violemment le prix de base (– 15 %) et lui a ensuite appliqué une mécanique promo “2 + 1″. Soit une remise réelle de 43 % par rapport à la semaine précédant l’OP. Légal ou pas ? La seule question qui vaille en fait : la DGCCRF achètera-t-elle les datas A3 Distrib** pour remettre en perspective les offres des enseignes et valider leur légalité ?

DanioPrixHisto

 

* revoir ici

** Je rappelle juste au passage ne pas avoir d’intérêt économique chez A3 Distrib (100 % Nielsen) et, donc, en faire de la retape simplement parce que ce sont les meilleurs dans leur domaine.