Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

SamediConso

SAMEDI CONSO : l’occasion de revenir sur la semaine, en totale liberté comme toujours… Et tant pis si ça pique !

 

LUNDI

 CarrefourLivraisonExpress

Carrefour Livraison Express débarque à Rennes aujourd’hui. Le principe : livrer en une heure depuis un magasin dans lequel la commande est préparée (en l’occurrence ici un hyper de 10 000 m2). Forcément, j’essaye. Nul besoin dans l’heure d’oignons, de bananes, de lait ou de beurre mais juste ce besoin de tester ! Remarquez, ça tombe bien, le beurre n’est jamais arrivé. Perdu en route. Mais bien facturé. Et si c’était ça finalement le secret pour rentabiliser la livraison à domicile, hein… ? Un produit qui « passe à l’as » par ci par là.

 

MARDI

IMG_8935

Depuis quelques jours, via mon fil Twitter (Dauvers70), j’évoque l’imminence d’un « mercato » dans le retail. Ce matin, le quotidien L’Équipe titre opportunément sur le mercato, ce grand marché des transferts dans le football. Y’a pas de hasard… Quelques heures plus tard, Carrefour confirme : ex-DG d’Intermarché, Caroline Dassié rejoint le groupe pour diriger le « format » (ne dites plus « BU ») supermarchés. Un jour, promis, lorsqu’il y aura prescription, j’en raconterai les coulisses. Tout a commencé le 15 avril sur une terrasse à Boulogne. Au menu (dédicacé pour toi qui te reconnaîtra…) : haddock poché, quasi de veau rôti au sautoir et millefeuille léger à la fraise garriguette. J’y étais…

Capture d’écran 2018-06-08 à 21.44.00

 

 

 

Viandiz à Lille, c’est terminé. Ouvert fin septembre (et révélé ici) dans l’hyper Carrefour Euralille, l’expérience Viandiz a vécu. Pourtant, au moins sur le papier, l’idée était séduisante. Refaire « le coup du sushi » avec la viande. Quelques mètres carrés en concession à un partenaire (en l’occurrence Despi) et des produits fabriqués sur place et ultrafrais (en J pour J). Rien à dire sur la fraîcheur ou les recettes de produits élaborés et dont le point commun était une extrême facilité de mise en œuvre. Seul problème : le prix. Stratosphérique. Juste un détail…

IMG_8943IMG_8944

 

Un Decathlon des Hauts de France (c’est pas ça qui manque !). Et cette intéressante synergies entre deux magasins. Symbole, avant tout, de l’initiative locale qu’il faut cultiver. En clair, j’achète.

DecatPalmier

 

MERCREDI

Capture d’écran 2018-06-05 à 14.38.47 

La photo a fait mille fois le tour des réseaux sociaux. Chez Casino, on considère donc qu’il y a du talent dans la boîte. Jusque-là, rien qui mérite qu’on s’y attarde. Sauf, évidemment, la mise en image, visuellement fort… mâle-adroite ! Avec le recul, on comprend aussi les véritables raisons du divorce d’avec Intermarché : le romantisme prude d’Intermarché (#Lamour/Lamour) était difficilement soluble dans la grivoiserie de Casino !

 

IMG_9002 

Dans les couloirs du métro où les Parisiens, par habitude, pressent le pas. Combien auront donc saisi le « claim » du poulet fermier des Landes : « On l’a dans la peau » ? Pour ce faire, il faut en effet bien fixer la peau du volatile sur laquelle la rôtissoire a dessiné quelques pins des Landes. Un brin subtil. Trop sans doute. A moins qu’il ne s’agisse que d’une énième jalousie du Gersois d’origine que je suis face aux voisins landais. Pas impossible.

 

IMG_9114 

Revue de Presse. Passionnante double page des Echos sur la surveillance en Chine. Et un « angle » sur la reconnaissance faciale qui « s’immisce dans la vie des Chinois ». En matière commerciale, c’est déjà le cas (revoir l’Amazon Go chinois que j’ai visité le mois dernier ici). Mais ça l’est aussi en matière… fécale ! « Dans les toilettes publiques de la gare de Harbin (nord de la Chine), ou du temple du ciel à Pékin, la reconnaissance faciale lutte contre l’usage intensif de papier », racontent sérieusement Les Échos. La prochaine fois que je vais en Chine, pour sûr je cacherai un rouleau de papier-toilette dans ma valise. Une gastro est si vite arrivée…

  

JEUDI

 

FCA 

Traditionnelles Rencontres du Commerce Associé (les coopératives de commerçants pour faire simple) que j’anime depuis une dizaine d’années. Toujours avec plaisir car j’assume ma proximité idéologique avec ce mode d’organisation des entreprises car il présente une vertu : rapprocher le centre de décision (le capital) et le lieu d’exécution (le magasin). Comme le bureau du patron-propriétaire est souvent juste au-dessus des rayons, la distance est réduite ! Et l’efficience au rendez-vous. D’ailleurs, l’évolution des ventes des enseignes coopératives est systématiquement supérieure aux groupes intégrés depuis plus de 15 ans. Pas un hasard. Ce matin sur scène à mes côtés pour évoquer « le commerce en 2030 », Stéphane Solinski, le patron de Sport 2000, Jean-Pierre Champion (Krys), Dominique Schelcher (Système U) et, au micro, Thomas Pocher (Leclerc).

 

AniaFCDMedef 

FCD / Ania : la réconciliation n’est toujours pas en vue. Tous les sujets semblent bons pour s’opposer. Même la prochaine élection à la présidence du Medef. Deux candidats sortent du lot nous dit-on : d’un côté Geoffroy Roux de Bézieux ; de l’autre Alexandre Saubot. Et que croyez-vous qu’il arriva… L’Ania en choisit un, la FCD l’autre… #Courd’école ?

 

VENDREDI

 

IMG_9068 

Stores-tour en Normandie. Dans ce Market, c’est le grand déstockage. On passera sur la durée de l’opération (annoncée jusqu’au 22 avril et nous sommes donc le 8 juin). Le programme est simple : « Tout pour presque rien ». Presque, c’est vite dit quand même. Même remisés de 25 %, les sablés de La Mère Poulard sont hors de prix. Près de 14 € le kilo ! Les mêmes en rayon (la boite métal mise à part) sont encore 40 % moins chers et sans offre de déstockage. Pas besoin d’aller chercher plus loin les raisons d’un déstockage qui s’éternise. Ici, « presque rien », c’est, aux yeux des clients, « encore trop ».

 

IMG_9077 

Entre deux magasins. Passage à Saint-Aubin-Celloville. Et sa prochaine… « Foire à tout ». Ca manque un peu de précision dans la promesse (j’ferai bien bosser des étudiants en école de commerce sur le sujet). Mais, après… tout, si c’est « tout », c’est tout.

 

IMG_9079 3 

Carrefour Caen/Côte de Nacre. La librairie. Nolim (la « liseuse » de Carrefour) est toujours largement mis en avant. Pourtant, en janvier, présentant son plan de relance du groupe, Alexandre Bompard a clairement annoncé l’abandon du projet Nolim. J’ai mal compris ? « AB » a changé d’avis ? Ou personne, ici, ne s’intéresse à l’affichage ? Faites gaffe, les clients pourraient aussi finir par ne plus s’intéresser à vous…