Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

Sans titre-1

SAMEDI CONSO : l’occasion de revenir sur la semaine, en totale liberté comme toujours… Et tant pis si ça pique !

 

SAMEDI

SamediIMG_5684 

A Toulouse. Entre Leclerc Roques (pour tester Leclerc Occasion) et Carrefour Portet (pour la zone outlet) : Cours des Halles, évidemment inspiré de Grand Frais. Je suis toujours surpris de l’image extrêmement positive dont jouissent les « multifrais » (c’est le nom de ce concept commercial) et qui… n’est pas toujours justifiée. L’approvisionnement est visiblement plus opportuniste qu’engagé (en témoigne la flopée d’origine Espagne en rayon), la réglementation très approximativement respectée (pas de poids sur cette affiche et l’origine plus discrète qu’elle ne devrait l’être) et les prix… Mon Dieu, les prix. 1,81 € les 4 Activia suffira pour ceux qui ont quelques prix en tête. Pour les autres, chez U, cette semaine, c’est 1,15 € et le troisième est offert.

SamediiDDSamedioIMG_5682

 

 

DIMANCHE

DimancheIMG_5909 

Dans l’hyper-centre de Toulouse. Un restaurateur qui tout compris au commerce contemporain et au besoin de réassurance extrême du consommateur. Ici, tout est donc fait maison, bio, local et vegan. Ne manquerait plus que ça soit bon et pas cher…

 

Wilhem 

C’est pas tant que j’ennuie le week-end (encore que sans toi, c’est fade un week-end !) mais je m’attaque à la lecture de la dernière publication d’Auchan : les 25 ambitions pour 2025. Forcément un peu convenu (c’est la loi du genre) mais l’édito de Wilhem Hubner, le patron, est au-dessus de la moyenne de l’exercice. Je note une phrase : « Aujourd’hui, il faut aller au-devant du client et non attendre qu’il vienne à nous comme c’était le cas dans le passé, et en plus être dans les flux digitaux et physiques là où, hier, il suffisait d’être dans les flux physiques en bordure des autoroutes ou au cœur des quartiers ». Donc, si j’ai bien suivi, puisque le client Lillois vient moins que par le passé à Auchan Englos, Villeneuve d’Ascq, Fâches ou encore Leers, Auchan a donc ouvert des drives piétons dans Lille. Non, pas encore ? Ah bon… En tous les cas, c’est exactement avec le même argumentaire que Thomas Pocher, l’adhérent Leclerc du coin, a ouvert son premier drive urbain il y a 18 mois.

 

IMG_5473 

En fait, je crois bien que je m’ennuie vraiment. Le nez dans Sciences et Avenir à présent. Une nouvelle espèce d’écrevisse, apparue par accident en 1995, prolifère partout sur la planète : l’écrevisse marbrée. Dans le même papier, le magazine explique qu’une équipe de chercheurs allemands a démontré que, dans cette espèce, il n’y a que des femelles. Moi qui croyais bêtement que pour assurer la pérennité d’une espèce il fallait un papa et une maman. Mais que reste-t-il aux mâles si nous ne sommes d’aucune utilité ?

 

SamediCapture d’écran 2018-09-02 à 18.46.04 

Je ré-oriente mes lectures du week-end sur le retail avec la présentation des résultats d’Auchan sur le S1. Et l’habileté de la comm’ du groupe (ce qui, en l’espèce, est une qualité). Regardez attentivement le graphique sur l’évolution de la part de marché : – 0,8 pt au S1 2017, – 0,2 pt au S1 2018. Auchan en déduit une progression de + 0,6 pt. OK, mon bagage universitaire se limite à une école d’agriculture, mais ça fait pas plutôt – 1 pt en 2 ans ?

 

 

LUNDI

IMG_0897 

L’info conso du jour c’est le prix du Coca-Cola. Du jour, faut vite le dire quand même. Car, à la base du papier de BFM ce matin, il y a un post publié ici le… 12 juillet. Six semaines plus tard, c’est donc une actu tellement brûlante que tous les journalistes s’en emparent. Et le « panurgisme » des médias grand public pousse le sujet jusqu’au 20h, justifiant d’une interview dans l’urgence dans les rues de Toulouse. Mieux vaut en rire !

 

MARDI

MardiIMG_5932 

Visite de l’Intermarché Castelsarrasin, dans le Tarn-et-Garonne, qui ouvre ce matin (photos et vidéo disponibles ici). Je ne connais pas le chef de secteur BN sur la région mais j’encourage vivement son CVR, le DNV et le DC à le féliciter chaleureusement. Parce que taper à ce point l’incruste dans un rayon, c’est très impressionnant. Comme quoi les forces de vente sur le terrain ont encore un rôle (je dis ça pour ceux qui organisent régulièrement à Paris des colloques sur le thème : « Les forces de vente sont-elles encore utiles »). Ca fait longtemps que je ne doutais pas vraiment. Mais, là, je ne doute plus du tout !

 

Compotes 

Certaine de faire mouche, ma complice me soumet ces deux packs de compote MDD Intermarché. Les pommes de la version pomme banane ? D’origine UE. Moins précis encore, c’est pas possible Intermarché ? Ben, si, visiblement. Dans la version pomme myrtille, les pommes sont d’origine UE et non UE. Comme je suis un incorrigible optimiste, je me réjouis que le ridicule ne tue point. Y’aurait eu des morts à Tréville (la centrale ITM).

 

MERCREDI

Netto 

Château-Thierry. Longtemps que je ne m’étais pas arrêté dans un Netto. Autant le dire, il y a désormais un monde entre le standard imposé par Lidl et le Netto moyen. Et, à défaut de refaire le magasin, un conseil : changer d’imprimante.

 

MercrediIMG_5987 

Intermarché non loin à présent. Les Mousquetaires du Nord ont décidé de frapper fort. Depuis mardi et jusqu’à dimanche, un chariot de 100 € déclenche un bon d’achat de 50 € (ou, pour être précis, deux bons de 25 € à valoir pour un minimum de 100 €). Un doigt de contraintes certes mais, en optimisant, le rendement demeure intéressant pour le client : 300 € dépensés, 50 € net économisés. Et si en plus il a choisi de l’Ariel avec le second – 80 % ou du café Senseo à – 40 %…

 

IMG_6019 

Gare TGV de Marne-la-vallée, une envie pressante. Les toilettes sont payantes mais la modernité au rendez-vous. Va pour 80 centimes en « sans-contact » (oui, Carrefour, je vous « allume » souvent mais j’ai une carte Pass !). Plus surprenant : Le 2+1 a gagné les lieux d’aisance. 2 theloo coupon = 0,80 € de réduction. Dit autrement : 2 pipis achetés, le troisième offert. On n’arrête pas le progrès commercial.

IMG_6028

 

JEUDI

IMG_6050 

A Montpellier pour « conférencer » devant les franchisés Foir’Fouille et visiter quelques magasins. Dont Carrefour Lattes. On n’y écrit qu’approximativement. J’espère juste qu’à l’accueil on sait compter.

 

VENDREDI

CarrefourLaVilleduBoissepIMG_6109 

Carrefour La Ville du Bois, au sud de Paris. Je vous explique le pourquoi du déplacement (évidemment pas au hasard) la semaine prochaine. Et ce n’est pas pour le niveau de précision avec lequel on traite les prix ici. Quoique… 14 chiffres après la virgule, ça impressionne forcément.

 

IMG_6091 

Carrefour encore. La promo en « trois couches ». 85 € de remise immédiate et 15 € de remise différée auxquels se rajoutent 10 € de remise supplémentaire si je règle en carte Pass. M’en vais attendre encore un peu. Carrefour va bien rajouter une quatrième couche.

 

IMG_6088 

La Ville du Bois toujours. Leader Price a fait du plaisir le « claim » de son nouveau concept. Sujet fort consensuel. Alors va pour le plaisir jusqu’à l’abris-chariot. Je prends un chariot qui… roule. L’extase.

 

IMG_6198 

A Dijon (pour parler commerce devant une assemblée d’agriculteurs). On a tous des rêves. Le mien se résume en une image. La voilà. Un « Bar de la Plage ». C’est modeste et, en la circonstance, improbable car à Dijon. Comme quoi les rêves sont parfois plus accessibles qu’on ne le pense.