Le , par
Drive 2.0 : l’agrégateur de flux (ou le hub local du e-commerce)

Ikea1Voilà des années que, dans le cadre des Ateliers du Drive (co-organisés avec Linéaires), je prends le pari que le drive deviendra à terme un agrégateur de flux. En clair, que se dirigeront vers les points de retrait alimentaire des flux non-alimentaires. Intérêt : profiter de la fréquence de venue des clients vers le drive pour leur épargner le coût du dernier kilomètre, évidemment le plus onéreux. Voilà pourquoi, après l’avoir pronostiqué, j’avais présenté (revoir ici) les premiers lockers Amazon sur un drive Leclerc. C’était en décembre 2017 à Saint Brandan, dans la campagne bretonne, à 20 km de Saint Brieuc. Depuis, nouvelle convergence de flux : ce Leclerc Drive (à Attin, Pas-de-Calais) est également point de retrait Ikea. Et, croyez-moi, ce n’est que le début. Le drive sera demain le “hub local du e-commerce”. 

Ikea2