Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

SC

SAMEDI CONSO : l’occasion de revenir sur la semaine, en totale liberté comme toujours… Et tant pis si ça pique !

 

SAMEDI

IMG_4400

Un Leclerc breton. Allez donc éduquer le consommateur sur les saisons… Non, le 18 mai n’est pas vraiment la saison des nectarines.

SamediCQLP

Auchan drive et les prix. Je sais, ça frôle l’obsession. Mais quand on aime, hein… L’enseigne dont le niveau de discount n’est pas (actuellement du moins) la première des qualités a réussi là où toutes les autres ont échoué : faire de la promo sur C’est qui le patron. 34 % de remise. Quand on sait que les industriels partenaires de la démarche CQLP n’ont aucun tarif promo et qu’Auchan est légalement obligé d’appliquer 10 % de marge, j’en déduis qu’il y a, a minima, 44 % de marge sur le produit le reste de l’année. Sauf si, bien sûr, Auchan s’est empatouillé sur les prix. Non, vous croyez ?

 

LUNDI

Kofr

La semaine démarre mal ! Comme tous les journalistes, j’ai une sainte horreur de me faire griller ;-) Hier, ma précieuse vigie a déniché dans les méandres des réseaux sociaux cette initiative d’Intermarché : la livraison dans un coffre, devant chez le client (par exemple dans son jardin), un service baptisé « Kofr ». Première impression : trop « gros » pour être vrai, jusque dans la réinterprétation de l’identité de l’enseigne. J’en conclus à un poisson d’avril qui remonte à la surface quelques semaines après la date ! Et je passe à la suite. A tort. Aujourd’hui L’Usine Digitale le sort « en exclu ». Faut se méfier de ses premières impressions.

 

MARDI

 

Interinterface

Parce qu’on peut pas se faire griller tous les jours (#masochisme), aujourd’hui c’est mon tour : je présente les premières images du tout nouveau site Intermarché, encore dans sa version bêta (à trouver sur la toile donc !). Dans la droite ligne de « Carrefour one » marquant la convergence de tous les sites vers une porte d’entrée unique (drive et autres), Intermarché adopte une logique de parcours client. En témoigne la home-page qui propose 3 chemins : le magasin, le drive, la LAD. Le bon sens.

 

IMG_4469

A Paris. Le chausseur Gérard Sené ferme boutique. L’heure des mégas promo a donc sonné. « Tout doit disparaître ». Vous n’avez pas l’impression que des « bottes en caoutchouc » à 350 € soient vraiment un prix cassé ? Moi non plus. Sauf si je vous dis que je suis avenue George V. Ici, c’est une affaire…

 

IMG_4488

Changement de quartier. Rue Marcadet dans le 18e. Je n’avais rien d’autre à y faire que de me balader une dernière fois dans un magasin mythique. Le dernier Champion (si je mets de côté la Belgique et l’outre-Mer). Longtemps en conflit avec son franchiseur (Carrefour), le franchisé s’arc-boutait sur « son » Champion. Histoire ancienne. Dimanche, le rideau tombera pour trois mois de travaux. Faut dire qu’il y a du boulot. Y compris culturellement… Parce que prévenir les clients via des « intercalaires » de palettes que le magasin ferme, y’a plus avenant.

IMG_4491

 

Champion toujours. Serais curieux de connaître celui/celle qui a posé l’affiche. Mais aussi celui qui l’a conçue. Parce que ne pas choisir un sens de lecture (et un seul), ça ouvrait grand la porte à un affichage en dépit du bon sens. #PenserClient.

IMG_4493

 

Fin de journée parmi les sociétaires de « C’est qui le patron » dont c’est l’Assemblée Générale. OK, en termes de mise en scène, c’est pas Carrefour ou Casino mais, là aussi, on repart avec des cadeaux. En l’occurrence des produits « CQLP ». Y’a pas de petit profit !

IMG_4504

 

MERCREDI

 

Same 

C’est violent mais je l’assume. Ce matin, sur le blog, j’entame une série de posts sur le thème « SAME or SHAME » (voir ici). En clair, il s’agit d’inciter les marques et les enseignes (pour leur MDD) à s’engager à ce que j’appelle la « symétrie dans les promesses d’origine ». Dit autrement : que la transparence dans l’origine ne soit pas uniquement mise en exergue lorsqu’elle est positive. Elle doit être totale (ou ne pas être / ce qui est alors respectable). C’est le SAME or SHAME. A ceux qui s’étonneront de tant de militantisme… j’assume. Puisque le politique et le syndicalisme n’y parviennent pas, c’est aux acteurs économiques aval de sauver l’amont. J’y reviendrai de manière plus détaillée dans un post ad hoc.

 

IMG_4526 

Déjeuner dans un restaurant digne de la fonction de celui qui est assis face à moi pour partager quelques convictions sur le retail. J’admire (#ironie) la manière avec laquelle les « belles tables » tentent de se distinguer, par principe. Donc, ici, le saumon est servi en « fausse darne ». Je connaissais la darne (coupe en tranche) et le filet (en longueur), pas encore la « fausse darne ». Une coupe en biais ?

 

IMG_4564

Aller-retour express à Arras pour découvrir le premier corner Boulanger au cœur d’un Leroy Merlin (voir ici). En chemin, ce Leader Price qui en a visiblement beaucoup à dire à ses clients : les prix qui baissent d’un côté, l’arrivée d’un corner « Destock » de l’autre. Je croise les doigts que les initiatives s’arrêtent là, faute de quoi la troisième bâche empêcherait tout simplement les clients de sortir du magasin.

 

JEUDI

 

IMG_4599 

Carrefour Le Mans. C’est l’un des hypers de l’enseigne qui a mis en place la zone « outlet ». Comme pronostiqué (revoir ici), Carrefour fait désormais davantage que de vider ses réserves. L’enseigne achète des produits spécifiques pour la zone et applique les règles promo classiques. Par exemple le lot virtuel « – 50 % sur le second produit ». Suis-je le seul à avoir remarqué que la promesse de la zone n’est donc plus tenue ? La remise de 25 % est inférieure au – 30 % garanti.

 

IMG_4621 

Toujours au Mans. Cette fois-ci avec les éleveurs de Loué. J’y retrouve la « star » de l’année 2018 : Didier des Champs. Un aviculteur que maquillage et (probablement) un brin de Photoshop avaient suffisamment fait ressembler au « vrai » pour justifier d’une campagne d’affichage nationale (revoir ici). Là, je l’accorde, faut un brin d’imagination quand même.

 

Bio 

Encore au Mans. Au hasard d’un panneau publicitaire « 3 faces roulantes ». Sur les 3 faces, 2 sur le bio. Un hasard qui dit beaucoup de l’air du temps.

 

IMG_4647 

Leclerc Amboise. Pris de vertige face à l’accueil. Mais en quelle année suis-je… ? Le slogan du coiffeur et sa typographie, « Notre Passion C’est Vous », me replonge au moins dans les années 1990 tandis qu’Heasy, le p’tit robot, me transporte en 2030. Ah !, la concordance des temps.

  

VENDREDI

 

IMG_4664 

V’là une bonne idée alors que le consommateur est en quête de transparence : « mais d’où viennent mes haricots verts, hein ? ». Encore faut-il organiser les conditions de la transparence… En permettant par exemple aux clients de se connecter facilement en magasin (lorsque les réseaux 3G/4G s’arrêtent ou presque à la porte d’entrée). Faute de quoi les bonnes idées « d’en haut » n’ont plus aucun intérêt une fois arrivées « en bas ».

 

IMG_4651 

Vive les EGA… La limitation des promos alimentaires à 34 % aide quand même grandement à identifier les produits en difficulté commerciale, ceux dont la fin de vie proche (ici juillet) autorise un niveau de discount supérieur.

 

btr 

Voilà, voilà. J’appelle ça l’exécution.