À la une

Prix : parce qu'il est juste d'être dur avec les bons élèves…

IMG_5076-BD

Parce qu’il est juste d’être dur avec les bons élèves, aujourd’hui p’tit rappel à l’une des règles élémentaires du commerce : le respect dû au client. C’était donc samedi dans un hyper… Leclerc (le bon élève en question, en tous les cas sur les prix) : sur une pleine TG du rayon fruits et légumes, des tomates grappe. Forcément “l’affaire du jour”, eu égard à la mise en scène. Pas la moitié ou le quart d’une TG comme c’est désormais souvent le cas, non, non, une pleine TG vous dis-je. L’affaire, donc : 3,49 € le kilo. Je manque de m’étrangler, craignant d’abord pour ma vue avant, le nez sur l’ardoise, de me rendre à l’évidence : c’est le “bon” prix. 

IMG_5077-BD

C’est le “bon” prix mais est-il à la hauteur des promesses habituelles de Leclerc sur le sujet ? Peut-être le cours de la tomate s’est-il subitement emballé, ce qui, je dois le confesser, m’aurait échappé ? Direction donc le meilleur ennemi de Leclerc depuis quelques années : Lidl… Là, sans aucune emphase puisqu’implantées au milieu du rayon, les tomates grappe sont affichées 1,99 €/kg. Certes, le prix d’achat peut varier suivant les enseignes. Mais pas dans une proportion telle… J’en déduis que, ce jour-là, ce Leclerc n’avait guère de respect pour ses clients, se moquant ouvertement d’eux. Et ça, c’est moche. 

IMG_5079-BD

10 commentaires

  1. Quand on vend des PGC au prix le plus bas, il faut bien faire sa marge par ailleurs !
    Autre exemple :
    100% des hypers Auchan proposent une banane à moins de 1 €/kg…..
    Tandis que rare sont les Leclerc à proposer une banane à moins de 2,50 €/kg….

    1. Simon… euhhh faut sortir et visiter d’autres magasins que ceux proche de chez vous…
      Auchan vend ses bananes à moins de 1€ dans son coin discount et plus cher dans son rayon FL
      Leclerc en fait de même avec sa gamme eco+ à 95cts et plus cher dans son fond de rayon avec de la banane plus qualitative.
      Ça m’énerve les commentaires subjectifs…

  2. Non seulement Leclerc est cher sur les fruits et légumes mais en plus ils vendent des fruits et légumes non mûrs y compris dans les zones de production.

  3. Certes Leclerc se moque sans doute du client en proposant une telle TG à ce prix.
    Mais à l’heure du #FermeFrance et du combat justifié pour sauver/aider/encourager l’agriculture française, le juste prix ne serait il pas 3€49 ou en tout cas entre compris entre 1€99 et 3€49???

  4. Apparemment Leclerc avait une grosse quantité de tomates à liquider et ils s’étaient plantés à l’achat.
    Je ne sais pas si la réglementation FL le permet mais une remise fidélité aurait été efficace.

  5. Plus sur le fond que sur la forme : les tomates grappe n’ont pas pour moi plus de qualités gustatives que des tomates quelconques. Je répète à l’envi qu’une tomate avec ou sans ses branches (que vous payez à la pesée), est un légume quand elle vendue dans le commerce et un fruit quand elle est cultivée dans le jardin ! Celles et ceux qui ont un potager, seront je l’espère du même avis.

  6. Ce discours sur le fait que le bon élève serait nécessairement le moins cher est agaçant et dépassé à mon avis.
    Pour aller dans le sens de Wanahard, ce serait bien qu’un jour, dans la grande distribution, on parle aussi de gout et du plaisir de manger (en restant sur des prix corrects bien sûr).
    Car si les tomates à 3,49€ sont bonnes et ont permis de bien rémunérer le producteur, tandis que celles à 1,99€ sont infâmes : qui se moque réellement du client ?

    1. Evidemment, ça serait si simple si c’était le cas.. Malheureusement non. Les deux tomates sont produites suivant le même mode de production. Donc pas d’explication à aller chercher dans cette direction. Je maintiens : ce jour là, Leclerc se moquait de ses clients.

  7. Le Prix, le Prix, le Prix ……….
    Je suis d’accord avec Wanahard & Fredij qui élargissent le débat
    Mais nous voilà rassurés, Olivier a checké, même Mode / filiaire de production ….. donc la positionnement prix de Leclerc ne serait pas plus vertueux (pour la rétribution du Producteur à sa juste valeur, et le plaisir du Consommateur …… à son juste goût.
    N’empèche, à force de se focaliser sur le Prix, l’on en oublie la Qualité qui se trouve de facto dévolue à ceux qui en ont les moyens. Autrement dit, le bon aux plus aisés, le reste aux autres (avec le grand écart au passage).
    Utopique d’imaginer qu’un jour, l’on puisse avoir une offre (directe producteur au consommateur ou pas) au bon rapport qualité & prix ?

  8. Merci Olivier pour ce billet sur ce bon élève “étourdi”
    Par ses volumes, la grande distribution utilise la même organisation de production & logistique, et je suis entièrement OK avec Olivier ; et pour avoir un produit qui correspond aux critères de ces consommateurs, les tomates ne sont pas récoltées à maturité !
    Or une tomate a du gout quand elle est ramassée à maturité (les gens qui ont un jardin le savent!)
    Mais une tomate à maturité s’abime et ne peut supporter une telle logistique !
    Par conséquent, les commentaires sur la qualité du produit avec du gout et le plaisir de manger : “changez de crèmerie”; allez sur les marchés ou faire de la cueillette chez les producteurs !
    Donc, clairement ce “bon élève étourdi” a voulu se faire de la marge sur un produit sollicité et astucieusement mis en TG
    D’ailleurs, j’aimerai un focus sur les prix des “tomates cerises” ; j’ai le sentiment que ceux-ci sont plus sont plus chers au cours de l’été qu’en période hivernale !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page