Le , par
Parts de marché P11: le carton Leclerc, le recul (à relativiser) de Carrefour

P11

Des écarts d’une ampleur rarement vue… C’est le bilan de la P11 Kantar avec Leclerc qui affiche un insolent + 0,7 pt et Lidl + 0,6 pt (ce qui, en proportion, est plus impressionnant encore). Bien sûr, impossible désormais de ne pas intégrer un effet de parc dans les résultats Leclerc avec l’intégration de plusieurs Géant. Mais pas au point d’expliquer un tel écart sur historique. Au-delà des reprises d’hypers, les fondamentaux de Leclerc sont plus que solides avec un recrutement de consommateurs toujours important (tout comme Lidl). Et s’il y a des gagnants dans de telles proportions, c’est qu’il y a des perdants dans des proportions similaires… Comme souvent : Carrefour et Auchan. Mais le cas Carrefour mérite une nuance. La part de marché publiée est en valeur. Or, précise Kantar, en volume Carrefour est stable. Même si ce n’est pas la seule explication possible, la plus probable est que l’écart entre évolution valeur et évolution volumes signe en réalité une baisse de prix. Ce qui confirme des informations déjà publiées ici que la convergence entre prix drives et prix hypers est en route. En baissant les prix des hypers.