Le , par
Vrac : voilà ce qui pourrait changer la donne (et c’est Asda qui teste)

Vrac Asda

C’est ce qui s’appelle prendre de l’élan ! Asda a déjà annoncé l’ouverture en mai prochain à Leeds d’un magasin “durable” avec – entre autres originalités – la vente en vrac… de produits de marque. Une initiative qui pourrait changer l’échelle du marché vrac. A date, des deux côtés du Channel, le vrac est essentiellement une affaire de produits sans marque, ce qui resserre le marché aux consommateurs les plus militants et excluent de facto les clients qui seraient prêts à modifier leurs achats mais sans abandonner leurs marques favorites. Marques qui, dans l’ensemble, sont réfractaires à la vente en vrac, le packaging constituant un élément majeur de leur marketing. A l’exception de Loop (voir ici), les initiatives incluant les marques sont rares. Mais le niveau de prix de Loop et l’organisation (livraison à domicile) limite le potentiel. Là, dans le contexte d’un supermarché, le test va changer la donne ! A date, deux majors du PGC ont accepté de suivre Asda : Kellogg’s pour Frosties et Coco Pops ; Unilever pour ses thés PG. D’évidence, si Asda communique si en amont de l’ouverture, c’est pour en convaincre d’autres. L’avenir du vrac se joue sans doute dans les semaines qui viennent. Si Asda parvient à donner du corps à la promesse avec une offre large (au-delà de ses MDD sur le riz et les pâtes par exemple), Leeds sera un magasin à mettre dans le viseur pour tous ceux qui, ici en France, parient sur le vrac.