Le , par
LES IDÉES DU CARRELAGE (2) / Remercier le personnel en magasin : “l’instant Caissières”

LinstantCaissieres

Depuis le début de la “crise”, je considère que la caisse est un maillon crucial pour préserver l’accès des consommateurs aux magasins. Maillon crucial et possiblement faible car doublement fragilisé. Les hôtesses de caisses (et les hommes aussi qui y sont, of course) sont à la fois exposés d’un point de vue sanitaire (la distance d’un mètre est souvent toute relative) ET relationnel. Pour certains clients, c’est “le” moment d’extérioriser colère ou frustration, qu’il s’agisse de ruptures de produits, de l’impossibilité de payer en espèces ou d’autres griefs encore. Voilà pourquoi il est urgent, impérieux, indispensable de… renforcer ce maillon pour qu’il ne craque pas. Un magasin sans ligne de caisse (pour cause de droit de retrait par exemple) est tout simplement mort. Voilà pourquoi (bis), dès mardi, j’ai lancé sur les réseaux sociaux #UnMercipourMaCaissière. Une idée sur laquelle a rebondi le directeur du Leclerc Wattrelos, Kevin Verspeeten, ce matin à 11h, en organisant “la claque” des clients devant les caissières (voir ici). Trois échanges avec Kevin plus tard et voilà “L’Instant Caissières de 11h”. Objectif : d’une manière ou d’une autre, remercier les caissières et l’ensemble du personnel. Parce qu’ils le méritent. Parce qu’ils sont indispensables pour maintenir les magasins ouverts… 

 

LES IDÉES DU CARRELAGE déjà publiées

1/ Comment protéger les caissières : l’exemple Leclerc Cleunay / ICI >>