Le , par
L’heure de gloire du cash-management

IMG_7706

Si j’en crois les médecins, pour se faire trimballer d’un bipède à un autre, le covid19 préfère manifestement davantage le confort douillet d’un postillon que la sécheresse d’un billet de banque. Mais le billet passant forcément d’une main à l’autre, il a aujourd’hui bien mauvaise presse. De nombreux magasins encouragent chaudement leurs clients d’éviter les espèces, certains les bannissent (voir ici), alors que d’autres les… acceptent sans le moindre effroi en caisses. Et pour cause… Ils ont fait le choix du cash-management (un automate qui gère le cash, rendu de monnaie compris), à l’image ici de l’un des plus récents Leclerc, à Bugnicourt (59). Historiquement, les “vendeurs de machine” avaient 2 arguments principaux pour placer leurs automates : les caissières ne manipulent plus les espèces (et ne risquent donc plus d’erreurs de caisse) et elles ne peuvent plus être menacées pour “donner leur caisse”. Covid oblige, voilà un 3e argument, bien plus solide aujourd’hui, le cash management évite tout simplement de toucher des billets ou des pièces. Car, c’est bien connu, l’argent c’est… sale. 

IMG_7707