Le , par
Carrefour / Colruyt : y’avait bien de la transaction dans l’air !

Colruyt

Mon “p’tit doigt” l’a révélé via Twitter vendredi. Aujourd’hui, il confirme et développe. Il y avait bien de la transaction dans l’air entre Carrefour et Colruyt. Le distributeur belge a en effet cédé à Carrefour trois magasins en Ile-de-France : Perigny-sur-Yerres (94), Valenton (94) et Saint-Pathus (77). Aucun risque de voir le paysage commercial français chamboulé via ces affaires franco-belges, non. Mais la confirmation que Colruyt regarde désormais bien davantage vers l’Est que vers Paris. Historiquement (c’était en 1996 quand même), Colruyt a débarqué en France par l’Est. En l’occurence en rachetant le grossiste Ripotot dans le Jura. Après s’être tourné vers le Centre et l’Ile-de-France, Colruyt regarde désormais davantage vers l’Est. “La construction d’un nouvel entrepôt dans l’ouest de Nancy (Gonderville) et d’un troisième dans l’ouest de Dole nous amène à déplacer notre “centre de gravité” vers l’Est et ses frontières“, dit-on chez Colruyt France. Sans compter que les coûts d’approche des trois magasins cédés étaient exorbitants ! L’acheteur, Carrefour donc, s’est engagé contractuellement à reprendre l’intégralité des collaborateurs, leur ancienneté et les avantages Colruyt. Mais les livrera depuis ses entrepôts franciliens, ce qui devrait faire quelques économies !