Le , par
Carrefour France : la lumière (au bout du tunnel) est pour cette semaine

CarrefourPDMP13

Voilà trois mois que, chez Carrefour, on attend avec impatience les parts de marché Kantar, véritables juges de paix de l’opinion que se font les analystes financiers sur le groupe (et donc baromètre du cours de Bourse). Trois mois  “que l’on sent quelque chose”, dit-on en interne (ce qui ne me surprend guère, relire ici les raisons pour lesquelles je crois en la “méthode Rami”). Trois mois que l’on attend des parts de marchés significativement positives (le + 0,1 pt de la P8 est trop anecdotique). De bonne source, le service études de Carrefour a même été missionné l’automne dernier pour savoir, eu égard à l’évolution générale du marché, “combien de millions de chiffre il fallait aller chercher pour passer dans le vert” ! C’est dire si existe bien l’obsession Kantar… Mais les deux premières échéances ont été douchées avec des parts de marché en recul. 

Selon mes calculs et informations néanmoins, la lumière (au bout du tunnel) est pour cette semaine avec la publication des résultats P13 de Kantar. Au risque de me tromper (ce que j’accepte à l’avance), il semble très très improbable que Carrefour soit, cette fois-ci, déçu. Sur les dernières semaines de l’année, Carrefour aurait bien sur-performé le marché. A cela, deux explications. 1/ la chasse aux irritants, initiée par Rami Baitiéh, qui commence à porter ses fruits (moins d’irritants, c’est automatiquement des intentions d’achats qui se « transforment » davantage) ; 2/ la contre-performance d’Auchan qui alimente les parts de marché de tous ses concurrents, dont Carrefour (comme le déclin structurel de Carrefour depuis 10 ans a nourri la croissance de Leclerc).

Le retour en positif de Carrefour sur la P13 ne sera certes pas une première (voir P8). Mais il est probable qu’il soit d’une ampleur au moins égale à P2 et, surtout, la tendance devrait se prolonger plusieurs mois. En premier lieu car la dynamique insufflée par Rami Baitiéh est là ; ensuite car l’historique est favorable. En clair, Carrefour pourrait aligner 7 ou 8 périodes de croissance de rang. Ce qui, pour le coup, ne s’est jamais vu depuis plus de 10 ans ! Et, autant le dire, il n’y a dans ce pronostic aucun conflit d’intérêt pour booster l’action en bourse (ce qui s’est déjà produit la semaine dernière avec la sortie d’une note plus circonstanciée encore dans VIGIE GRANDE CONSO*) : je ne détiens en effet qu’une simple action Carrefour. L’indispensable sésame pour être certain d’assister aux assemblées générales (puisque, dans le passé, Carrefour a déjà banni les journalistes de cet inratable pince-fesses). 

 

* Pour info, VIGIE GRANDE CONSO est la veille de référence sur le retail que nous publions chaque mois depuis 12 ans. Notre ambition ? Le plus haut niveau d’analyse du retail et des études inédites. Plus d’infos et exemplaire gratuit pour les curieux qui le demanderont gentiment ici (et qui n’en ont pas abusé jusqu’ici ;-).

Bloc promo newsletter Vigie