Le , par
Promotion 2021 : ce qu’il faut retenir du T1

PromoT1

C’est dimanche, un p’tit cadeau : un extrait de l’étude PromoFlash T1 2021*, co-éditée avec A3Distrib. Sur le premier trimestre, la pression promo des enseignes a reculé : – 2,5 %. Suffisamment rare pour être souligné même si l’effort promo des enseignes est encore quasiment au plus haut historique. Derrière ce recul, des évolutions contrastées : net recul pour les hypers (- 6 %), stabilité pour les supers et forte progression pour le discount (+ 9 %) et la proximité. Mêmes écarts sur les rayons : le frais LS et l’épicerie salée progressent (respectivement + 1,5 et + 2,7 %) tandis que le DPH et les liquides reculent nettement (- 6 et – 7 %). Enfin, vu par le prisme des enseignes, seules Match, Monoprix et Lidl ont accru leur effort promo en 2021. Le plus régulier ? Sans conteste Lidl dont la pression promotionnelle progresse année après année. D’ailleurs, comme pour la part de marché (il y a une certaine logique !), Lidl devrait dépasser Auchan en part de voix cette année. 

 

* Pour les curieux, l’étude PROMOFLASH est l’étude de références sur les stratégies promo des enseignes (depuis 2009, excusez du peu !) : pression promo, assortiment, tract, mécaniques promo, etc. Plus d’infos ici >> Et peut-être exemplaire découverte offert si demandé gentiment à Caroline (mon associée). 

PROMOFLASH T1 2021