Le , par
Carrefour : ça avance pour “Maxi” [ Visite en images ]

IMG_6042

Comme révélé ici dès février, Carrefour a (re)mis en haut de la pile le sujet des hypers en difficulté. Mais là où la précédente équipe avait répondu avec le concept “Essentiel” (à Avignon) dont l’objet était la maîtrise des coûts, et la conséquence une moindre attractivité commerciale, Rami Baitiéh a importé “Maxi” qu’il avait déjà déployé en Argentine. De manière un brin réductrice, je l’admets, il s’agit notamment de remettre de l’agressivité commerciale (par la marchandise et la théâtralisation) dans des hypers en difficulté pour tenter de relancer leur chiffre. En clair (et en bon franglais), une recovery par la top-line davantage que par la bottom-line. Quatre premiers hypers sont pilotes sur le sujet : Saint-Denis, Sevran, Drancy et Aulnay en banlieue parisienne. Saint-Denis est le plus avancé. On y voit en premier lieu une communication commerciale plus agressive, une mise en avant omniprésente des premiers prix, des TG premiers prix face caisses, un espace “solderie” (présenté ici en vidéo à Villiers) et une originalité dans le plan d’implantation (visible notamment en ultra-frais) : une surlinéarisation des premiers et seconds quartiles de l’offre pour éviter que l’image-prix du magasin ne soit parasitée par les produits des quartiles supérieurs. Pour la visite en images, à vous de scroller >> 

IMG_6044 IMG_6045 IMG_6046 IMG_6048 IMG_6047 IMG_6055 IMG_6058 IMG_6059 IMG_6056 IMG_6065 IMG_6066 IMG_6052 IMG_6050