Le , par
Origine des viandes : l’habile tour de passe-passe de Grand Frais / Despi

Retour chez Grand Frais pour le sujet de l’origine des viandes. Il y a quelques jours, ici, j’évoquais l’à peu près de Novoviandes, l’un des partenaires de Grand Frais pour ses boucheries. Despi, autre partenaire, n’est pas davantage vertueux, s’évertuant à cacher (avec habileté, il faut le reconnaître) l’origine lorsque non française. Démonstration…

1

Prenez l’offre porc (c’était hier à Auxerre). En haut le filet mignon, visiblement sans origine (en tous les cas pas présente sur l’étiquette à la vue du client). En bas, des côtes de porc, clairement mentionnées d’origine France. 

Je me rapproche du filet mignon. Même de près, rien de lisible sur l’origine. Sauf en retournant la barquette pour découvrir l’origine sur… la partie cachée de l’étiquette. Le filet mignon est donc espagnol. 

2 3

Par acquis de conscience, autre exemple, autre espèce. Après tout, le hasard faisant parfois mal les choses (sic), pourquoi faire misère à Despi pour un seul exemple… L’agneau donc. Même scénario que le filet mignon de porc. Aucune info clairement visible. En retournant la barquette : origine Royaume-Uni.

4 5

 

Les autres exemples en rayon sont à l’avenant. Despi a donc organisé sciemment la disparition de l’origine lorsque non française. Légal, certes, mais bon… Je connais des hypers arrosés au lisier de porc pour moins que ça… J’dis ça, j’dis rien. 

Et pour ceux qui préfèrent la démonstration vidéo, je l’ai publiée hier sur mon fil Twitter, @Dauvers70. Ici >>