À la une

SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

« SAMEDI CONSO », la semaine retail (mais pas que…) passée en revue. Comme toujours en totale liberté. Et tant pis si ça pique ! 

SAMEDI  

La Foir’Fouille à Châtellerault (mes week-ends sont formidables). « Point paniers ». Merci, j’avais remarqué. Ou quand l’affichage est inutile… 

Leclerc, toujours à Châtellerault. Promo (classique) sur les chocolats à l’approche de Pâques : 34 % de remise. Une nuance néanmoins… : « Nos chocolats maison Les Douceurs de Foch ne sont pas concernés par cette opération ». Parce que le fournisseur (le chef pâtissier) n’a pas voulu financer la promo sans doute… Au moins les industriels sont plus arrangeants et payent les cadeaux faits aux clients !  

Leclerc encore. La baguette à 29 centimes ? Pas ici. Comptez 50 cts pour la baguette la moins chère (une version « blanche » et pas un pain « spécial » comme indiqué). D’ici à ce qu’on reproche à Leclerc de la vendre… trop cher, il n’y a qu’un pas. Les procureurs du commerce (et de Leclerc en particulier) ne sont jamais à une contradiction près. Si Christiane Lambert cherche un (nouvel) angle d’attaque, il est là : Leclerc se gave sur le dos du bon peuple. Le salaud. 

Gamm vert, toujours à Châtellerault. Tout est prétexte à « bar ». Ici donc, un bar… à fraises et la question qui va avec pour justifier d’un choix ainsi exposé : « Quelles sont vos envies de fraises ? ». Si ça pouvait donner des idées à Madame Dauvers… Si seulement. Message à peine codé.

Cora. La mangue a donc voyagé en avion. Et elle est vendue sous film plastique et en barquette. Difficile de soupçonner Cora de greenwashing, c’est déjà ça… Et sinon, y’a quelqu’un à la RSE ? 

Chez Decathlon. Le programme de fidélité ? Il vous donnera des points de côté. J’avoue, j’ai ri. 

LUNDI 

Cap au Sud. Lidl près de Perpignan. Les truffes ? Massacrées ! Faut dire que plusieurs truffes (y’a bien un pluriel, non ?) pour 9 €, c’est cadeau. Doit me manquer une info en fait… 

Lidl encore. Baisse de prix sur les gnocchis. 1 centime. Ça mérite vraiment d’être signalé ? 

Un autre Lidl, toujours en pays catalan. Juste pour vérifier que l’emphase sur la baisse de prix des gnocchis était une décision générale… Manifestement dans tous les Lidl. Donc y’a un mec au siège qui s’est imaginé que ça ferait mouche. J’ai connu Lidl plus audacieux. Ça mollit, ça mollit le discount. 

1 acheté / 1 offert sur le pot de Nutella chez Intermarché. La cause ? DLUO dépassée. Doit y avoir un de ces bordels dans la réserve pour dépasser la date sur du Nutella… #JdisçaJdisrien. 

Nuit à Collioure-PortVendres avec… vue sur mer (sur le descriptif de l’hôtel Ibis). J’imagine la tête du touriste ordinaire découvrant qu’en réalité c’est vue sur mer ET (au premier plan) sur Lidl. Ça tombe bien, le commerce m’a toujours davantage passionné que le nautisme. 

MARDI

Retrait des produits Kinder à quelques jours de Pâques. Mauvaise… surprise (pour Ferrero).

Intermarché Montescot dans les Pyrénées-Orientales. Donc, si je résume, tous les biscuits apéritifs sont à – 34 %, le rumsteck à 12,90 €/kg, les lessives à – 50 %, Intermarché m’offre 50 € et l’encaissement de mon chèque est différé. What else ? 

A Pollestre (66). 2 salles, 2 ambiances. 

Intermarché. L’Espagne est à 15 km de là. Les fraises (« import ») pas loin d’être… locales ! 

Là, comme ça, en un coup d’œil, donnez-moi le type de salade concerné par la promo…Trop tard, vous avez perdu ! 

MERCREDI 

Intermarché. Ça fait toujours plaisir de recevoir un bon d’achat pour des protections anti-fuites Tena. Sans raison. Enfin, a priori. 

A la gare (et sans transition). 1 € le pipi. L’inflation est partout. Encore la faute de Poutine ?

Eataly à Paris. San Pellegrino se décline en magnum. Moins de 6 €, c’est donné (pour l’effet sur une table). Ou hors de prix (pour de l’eau). Tout est relatif, la preuve. 

MERCREDI

Chez Picard rue Michel Bizot (le second magasin prototype du nouveau concept, à voir en visite vidéo ici pour les curieux). Comme d’autres, Picard travaille la réassurance de son offre via les avis clients. Mais que vaut l’avis… d’un seul client pour vanter les saucisses fumées ? 

Et comme je n’ai pas… qu’un cas, j’en publie deux. Ce qui, mécaniquement, renforce la remarque. Il en va pareil des avis. Sur ce, Cathy (Collart Geiger), je t’embrasse 😉 

Chez Leroy Merlin, ils sont plus de 2 000 à avoir noté ces peintures Luxens. Ça commence à avoir de la gueule ces avis… 

JEUDI 

Pas de magasins au programme de la journée. Rarissime. C’est la 14e édition des Ateliers du Vin que je co-organise avec Rayon Boissons (revue que j’ai créé en 1993 et avec laquelle les liens sont, par principe, indéfectibles). Alors, une fois par an, on s’amuse « comme des fous » (MEL qui en était l’invité cette année peut en témoigner) en réunissant enseignes, négociants, coopératives, interprofessions, etc. Le tout à guichets fermés, ce qui est quand même la récompense ultime pour un organisateur de journée professionnelle. Thanks all et rdv l’an prochain. 

VENDREDI

Leader Price m’écrit. J’ai gagné un des premiers NFT du Club Leader Price. Euh, on a le droit de dire qu’on n’y comprend rien à leur charabia ? Ou on passe pour un tocard ? Déjà que le « métaveste » (mais laquelle ?) hein… C’est bon vous lavez ?

Dans le métro parisien. « Choisis ton monde trois fois par jour, pas (juste) tous les 5 ans. Vote avec ta fourchette ». Encore une communication sur les « externalités » (c’est le terme) du végétal. Promis, un jour, on nous dira d’abord que c’est bon. Enfin, j’espère. 

A samedi prochain (ou pas).

* Envie de partager une info retail ? Nouveaux produits, nouveau concept, observation terrain, chiffres commerciaux, photo, initiative à venir, etc. La Ligne InfosRetail est là pour ça. En toute discrétion of course. 

Vous appréciez ce rendez-vous SAMEDI CONSO ? Retrouvez le très meilleur du best-of dans la 18e édition de mes Tranches de vie commerciale. Disponible ici >> A offrir ou à s’offrir !

 

16 commentaires

  1. “Thanks all”
    Bientôt ce rassemblement au states ? C’est un indice ?

    Les NFT Lidl…on aura tout vu !
    Cependant, l’enseigne prouve une fois de plus qu’elle est à la pointe des nouveautés, même si elle ne les utilise pas à bon escient on en conviendra tous.

    1. Ben figurez-vous chère Madame Dauvers que je ne me suis même pas laissé tenter (pour constituer un stock caché). Une volonté de fer pour conserver une ligne d’athlète ;-)))

  2. Pour la baisse d’un centime, oui ça vaut la peine d’être mentionné !

    On est en période de très forte inflation, le consommateur a besoin de repères sur les produits qui en sont le moins affectés.

    D’ailleurs, on ne devrait pas tarder à voir des étiquettes avec la mention “prix inchangé”.

  3. “Intermarché Montescot dans les Pyrénées-Orientales. Donc, si je résume, tous les biscuits apéritifs sont à – 34 %, le rumsteck à 12,90 €/kg, les lessives à – 50 %, Intermarché m’offre 50 € et l’encaissement de mon chèque est différé. What else ? ” => Tiens ça me fait penser à la parodie de pub des nuls : Hassan Cehef c’est possible !

    “Intermarché. L’Espagne est à 15 km de là. Les fraises (« import ») pas loin d’être… locales ! ” => Si on collait un tracker GPS sous une barquette, on aurait peut-être des surprises.

    “Là, comme ça, en un coup d’œil, donnez-moi le type de salade concerné par la promo…Trop tard, vous avez perdu ! ” => ouh la la C pas facile !!! capturer l’image, la compresser, la mettre à l’OCR, copier le résultat, et le poser dans le navigateur. “BATAVIA/LAITUE/FEUILLE DE CHENE BLONDE ET ROUGE” À quand une appli sur le smartphone ?

    “14e édition des Ateliers du Vin” => La parité homme-femme, euh comment le dire ??? Au niveau consommateurs, le vin n’est pourtant pas qu’une affaire d’hommes.

    1. En fait, la parodie ‘Hassen Cehef” n’était pas des “Nuls” mais des “Inconnus” me semble t-il.

      1. Ah ben non, en fait, vous aviez raison, les “Nuls”. Je tournerais 7 fois ma langue dans ma bouche avant de commenter la prochaine fois :-0.

    1. Réaction un peu tardive (nous sommes le 17 avril). Alors que la crise sanitaire a montré depuis plus de deux ans le caractère indispensable d’avoir un accès universel pour se laver les mains afin de respecter les gestes barrières, le comportement de la SNCF gares et connexion est juste un comportement de … connard (j’ai beau chercher je n’ai pas trouvé d’équivalent plus adapté) et sans aucun doute irresponsable.

  4. Ateliers du vin ? Y a un effet “salle d’examen”…
    Sujet : quand le vin est tiré, faut il le boire ?
    Z’avez 4 heures !

  5. Au sujet du rappel Kinder c’est quand même difficile de s’y repérer. Entre les magasins qui ont tout enlevé, ceux qui ont tout baché, ceux qui ont fait le tri, … Personne pour expliquer pourquoi les Maxi Kinder Surpris de Pâques ne seraient à priori pas concerné par le rappel (fabriqués dans une usine différente ?) alors que c’est la question principale que les consommateurs se posent en ce moment…

  6. L’affichage “point panier”, chez Foir’Fouille, c’est peut-être surtout pour quand il n’y en a plus : les clients savent qu’il n’y a pas à chercher ailleurs et les employés savent que c’est là qu’il faut les remettre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page