Le , par
Foires aux vins 2009 : pas le millésime du siècle

bouteille de vin rouge, verre plein

Le rideau est tombé sur (presque) toutes les foires aux vins. Et même si en matière viticole il est toujours de bon ton de faire croire au « millésime du siècle », 2009 ne restera pas dans les annales. De confidences en indiscrétions, pas un acheteur ou un chef de rayon pour s’enthousiasmer. Et si Iri France a encore besoin de quelques semaines pour affiner le bilan commercial de l’opération, une certitude : les magasins qui auront simplement reconduit leur chiffre de 2008 (pas franchement le millésime du siècle non plus) auront incontestablement réussi leur foire aux vins. En cause : une forte chute de la demande sur les grands crus, ces flacons à plus de 20/25 euros qui, pendant une vingtaine d’années, ont « fait » l’économie des foires aux vins. A l’inverse, les volumes se seraient tout à fait tenus sur les bouteilles plus modestes. Probablement le signe que l’heure est venu de réinventer les foires aux vins en misant davantage sur les volumes que sur la valeur. Ca tombe bien ! C’est plutôt ça le métier des hypers/supers, non ?