Le , par
Fnac, spécialiste des produits cul…turels !

FnacProspectusStValentinBDAllez !, à la veille de la Saint Valentin, une dernière touche de légèreté ! L’occasion de constater à quel point les enseignes « classiques » abordent désormais les produits à la connotation sexuelle affichée de manière bien décomplexée. Pas question de laisser « ça » aux spécialistes, et… Dieu sait qu’ils sont nombreux. Dans sa dernière mouture à Montpellier, Géant Casino s’était déjà entiché – ostensiblement qui plus est – d’un rayon « Sensualité » (voir Vidéo Grande Conso et Tranches de vie commerciale 2010, disponible sur le site). La Fnac, spécialiste devant l’éternel des produits culturels, ajoute donc une nouvelle corde à son arc (de Cupidon ?). En témoigne ce prospectus « Saint Valentin, Sélection Fnac ». Whaoouh ! La Fnac qui « sélectionne » même des coquineries… Certes, la pudibonderie domine encore. La description est poliment très métaphorique : « la bague à plumes » ou « le rouge qui bouge ». Mais je ne peux m’empêcher d’imaginer les réunions d’achat, chaque chef de produit de livrer ses impressions ou de brandir sa note. C’est sûr, y’a des jobs qui vont vite gagner en intérêt ! Prochaine étape, celle qui me convaincra définitivement de l’émancipation de la Fnac : un dossier technique (vous savez, ces guides d’achat qui fourmillent de mesures et de tests de performances) consacré aux coquineries.

PS : un merci à un fidèle lecteur, Thomas Lepetz, qui m’a fait croiser la route de ce prospectus Fnac.