Le , par
Les clients de Monoprix ne sont pas comme les autres

Brand'sMonoprixOn savait les clients de Monoprix moins sensibles au prix que les autres. Les plus sensibles ont en effet déjà déserté une enseigne qui se balade, selon les sources, de l’indice 110 à 115. En ce sens, le client Monoprix est foncièrement différent des autres. Désormais, on le sait aussi d’un niveau très sensiblement supérieur à ses congénères (ceci expliquant peut-être cela !). Pour s’en convaincre, il faut lire Brand’s, le nouveau « Trademag » de Monoprix. Au sommaire, sept pages d’interview de Luc Ferry, l’ancien Ministre de l’Education et toujours philosophe. Sept pages excusez du peu… Passionnant certes, mais en appeler à Nietzche pour répondre à la question « Qu’est-ce que la philosophie peut contre la mort ? », forcément c’est pas le sujet le plus fédérateur qui soit ! Dans la même veine, deux pages d’interview d’Olivier Géradon de Véra, le toujours très passionnant vice-président d’IRI France. Je vais pas vous le cacher : j’adore Olivier ! Nous avons en commun de nombreuses vues sur la consommation et notamment ce grand écart croissant entre pouvoir d’achat et… vouloir d’achat que nous évoquons depuis déjà quatre ans. Olivier est donc un « incontournable » de notre microcosme qu’il faut de temps à autre écouter. Mais est-il à ce point une « tête d’affiche » pour qu’un consumer magazine l’annonce dès sa couverture ? Pour les clients de Monoprix visiblement oui. C’est dire s’ils sont au-dessus du… panier !