Le , par
1er janvier, relâche et bilan

1er janvier relâche. L’occasion de vous adresser un merci particulier à vous lecteurs réguliers du blog et de faire un bilan de l’année 2010 pour la TPE Editions Dauvers. Le site tout d’abord. 2010 marque la première année de chroniques quotidiennes sur la grande conso. Donc pas d’historique. Mais, avec 80 700 visiteurs uniques absolus sur l’année (ou, dit différemment, environ 15 000 visites/mois), la mission est – me semble-t-il – plus que remplie pour un blog au centre d’intérêt finalement très restreint ! Autre indicateur – tout ceci en transparence totale et avec certification sur l’honneur de la véracité des chiffres, clin d’oeil ceux qui aiment à arrondir très généreusement leur audience ! -, autre indicateur donc, le nombre de pages vues : 309 000. Au final… Bien ? Pas bien ? Chacun jugera. Tout ceci, vous l’aurez remarqué, sans ressources publicitaires, simplement car chercher à monétiser une audience avant de l’avoir vraiment constituée (l’audience) revient à mettre la charrue avant les boeufs. Et le bon Gersois que je suis a toujours remarqué que pareil attelage n’allait pas bien loin !

En parallèle, Editions Dauvers a connu une plutôt bonne année. Nous sommes toujours une TPE (l’équivalent de 3,5 personnes) et l’assumons sans chercher la croissance – et les emmerdements – à tout prix. Là aussi, nos 693 000 euros de chiffre d’affaires seront modestes aux yeux de certains. Mais ils sont largement suffisant pour garantir l’indépendance de nos publications. Côté “édition pro”, 2010 a été marquée par trois sorties : Tranches de vie commerciale, Mieux Piloter sa Relation-Client et Le Magasin de demain s’invente aujourd’hui consacré à Carrefour Planet. Sur notre activité Etudes (constitué de Vigie Grande Conso et de PromoFlash), nous poursuivons notre stratégie d’études événementielles avec un banc d’essai des 50 applications Iphone des enseignes. Tribune Grande Conso et Vidéo Grande Conso ont poursuivi leur vie faite d’une périodicité aléatoire, lorsque l’intérêt le mérite. Côté “édition grand public”, notre mensuel gratuit RENNES CONSO a retrouvé de belles couleurs après un passage difficile lié à la crise du marché publicitaire. Enfin, troisième pilier de notre activité, l’édition à façon (conception et réalisation de journaux, magazines, productions audio-visuelles pour le compte de marques ou d’enseignes) se porte très bien. Nous avons une dizaine de budgets (Triballat, BigMat, Bavaria, Agrilait, etc.) et sommes heureux d’avoir accueilli récemment parmi nos clients STG. A venir : une grande marque de confiserie…

Voilà, vous savez tout ou presque. Excellente année à vous tous.

Olivier