Le , par
Trop de choix… (vous connaissez la suite)

JusdefruitsUne nouvelle journée magasin (un hyper Leclerc de la Scarmor) sur le thème du Penser-Client. Et l’occasion de s’attarder sur l’offre de cet hyper sur les quelques catégories que j’avais prédéterminées comme « test » (sans évidemment que les équipes du magasin ne le sachent au préalable). Au menu, entre autres : les jus de fruits. Et, là, une nouvelle illustration du bon vieil adage  « Trop de choix tue le choix ». Uniquement sur la sous-catégorie des purs jus d’orange (non compris donc les jus à base de concentré et les nectars) la bagatelle de 8 marques : Tropicana, Fruité, Plein Fruit, Joker, Pampryl, Pressade et les deux marques maison Eco Plus et Repère/Jafaden. Ce à quoi se rajoutent les inévitables déclinaisons : avec ou sans pulpe, en format 1 l ou 1,5 l, en lot ou à l’unité ou encore – et c’est la MDD qui s’y colle – en trois conditionnements (brique, bouteille plastique ou bocal verre). Lucide, l’adhérent Leclerc auquel je fais partager ma réflexion me répond en forme de questionnement : « Le hard-discount, avec quelques références seulement, n’est-il pas sur-vendeur de jus de fruits ? ». Je le conforte. La réponse est… oui.