Le , par
Il fallait reconnaître… Didier Leconte

DidierLeconteFin de cette première session pour gagner sa place aux journées annuelles de l’IFM. Sur cette photo de 1977, il fallait reconnaître Didier Leconte quelques pas derrière Edouard Leclerc. Son nom ne vous dira peut-être rien mais l’homme occupe une place certaine dans l’histoire du groupement. A la fin des années 1980, il est adhérent en Normandie et il convainc Edouard et Michel-Edouard Leclerc (ainsi que tous les adhérents qui se portent caution…) de partir à la conquête des Etats-Unis. En juin 1991, il ouvre un premier hyper à Baltimore. L’enseigne : Leedmark, pour Leclerc Edouard Market. Fallait y penser ! A peine deux ans plus tard, faute de succès, Didier Leconte est débarqué. Leclerc pliera rapidement boutique et se retirera des Etats-Unis dans la foulée. Un pays qui ne portera pas chance aux retailers français puisque aucun n’y a vraiment réussi. Et ce, malgré de nombreuses tentatives : Carrefour, Euromarché, Casino, Docks de France, Auchan et Promodès (entre autres).

PS : Bravo donc à Christophe Bacot qui, le premier, a donné la bonne réponse. Christophe, merci de revenir vers moi pour votre “cadeau” !