Le , par
Résultats Carrefour : y’a donc du mieux !

Mon petit doigt ne s’était donc pas trompé (voir note d’hier). En amuse-bouche du conf-call de 8h30, Carrefour vient de publier son CA T3 2012. Globalement, les ventes mondiales du groupe progressent de 2,1 % à 22,6 milliards. Mais, comme toujours, c’est bien la France qui attire toute l’attention. Dans l’Hexagone, hausse de 1,2 % à quasiment 10 milliards sur le trimestre. Evidemment, l’effet essence est non négligeable puisque, hors carburants, l’évolution serait négative : – 1,1 %. Mais où est donc l’amélioration me direz-vous ? En hypers. Oui en hypers ! Comme je le laissais entendre hier, une moindre dégradation des ventes en comparables devait donc constituer une amélioration. Pile ce qu’il s’est passé. Certes, en comparable hors essence, les hypers reculent encore de 3,3 %. C’est beaucoup, c’est vrai. Mais c’est nettement mieux que le trimestre précédent qui s’était soldé par – 5,7 %. L’appréciation en bas du bulletin ? « Elève toujours en difficulté. Mais les efforts ont commencé à porter leurs fruits. Encouragements à persévérer ! ».