Le , par
Drive et transparence des prix : un vrai sujet

KnackiAuchanPar principe, le drive induit une totale transparence des prix, sans même se rendre en magasin. Autant dire que la chasse aux “prix délirants” (ou déconnants, si cette familiarité peut aider certains à comprendre l’idée) doit être ouverte. Il y a quelques semaines, de passage à Auchan Bordeaux-Lac, j’avais testé les “prix imbattables” (relire le post ici). Je m’étonnais d’un prix imbattable qui ne l’était absolument pas : 10 Knacki Herta sel réduit à 2,80 €. Soit un euro de plus que le prix normal. Peut-être chahutée par cette mise en exergue, la chef de département avait tenté de m’expliquer par commentaire sur le blog (tout est encore public) que je n’avais probablement pas remarqué qu’il s’agissait d’une version spéciale, à taux de sel réduit donc (évidemment que si, mais tel n’est pas le sujet). Au passage, on apprenait dans le commentaire que ce produit était la deuxième meilleure vente du rayon. Une pépite donc ! Mais un prix… délirant.

Curieux, quelques semaines plus tard, me revoici revenu “dans le magasin” via son drive. Si facile ! Le prix aujourd’hui ? 2,85 €. Encore plus curieux, en quelques clics me voici “dans” un autre Auchan, dans le Nord. Le prix ? 1,79 €. La morale ? Les prix sont désormais une information tellement facile à obtenir qu’il est encore plus impérieux d’être “bordé”. Par exemple en identifiant les “prix délirants”. Informatiquement c’est aisé en comparant par exemple chaque prix avec sa moyenne dans le réseau. Et en déclenchant une alerte passé un certain niveau d’écart. En collaboration avec A3 Distrib, nous mesurons précisément le nombre de drives avec prix délirants. Etonnamment, le nombre ne baisse pas. Preuve que l’on doit être les seuls à le mesurer… Je vous en reparle demain avec les résultats par enseigne ;-)