Le , par
LIVE REPORT : l'AG Casino (comme si vous y étiez…)

AG Casino 110h10. Bienvenue à la Maison de la Chimie à Paris pour l’AG de Casino. Toujours un grand moment dans la vie d’une entreprise cotée en bourse. Le patron doit se “livrer” aux actionnaires. Bon, cela dit, ici, ce qui change (par rapport à Carrefour, voir le LIVE REPORT ici), c’est que le patron est aussi le principal actionnaire ! Ce qui change aussi, c’est qu’une AG Casino ça… se mérite ! Nouveauté cette année en effet : les portiques de sécurité à l’entrée. Vous savez, comme à l’aéroport ! D’un autre côté, ça m’entraîne : demain, je file aux US quelques jours (voir des drives). Et, sur ce point, Casino c’est comme les Ricains, ça plaisante pas avec la sécurité. D’ailleurs, j’arrête là ces considérations, je me sens cerné ;-) Ils sont cette année 90 à veiller à la bonne marche de l’AG. Et l’un d’eux est quasiment derrière moi.

10h25. Ca y est, le “chef” est dans la place. Jamais à la bourre ! Une poignée de main. Et un commentaire qui me rassure, je ne vais pas chroniquer pour rien. Lui “J’attends vos commentaires, avec les minutages précis !“. Moi : “Bon d’accord, puisque vous insistez…;-)

10h27. Les lumières s’éteignent. Attention quand même, avant l’heure, c’est pas l’heure !

10h30.Mesdames et Messieurs bonjour“. C’est parti avec une pensée sympa pour Antoine Guichard, disparu il y aura bientôt un an. Photo plein écran. Superbe. Et ces quelques mots. “C’est lui qui a préservé l’indépendance de Casino, qui a ouvert Casino à l’international, etc. […]. Il nous appartient à tous, dirigeants et collaborateurs de poursuivre son oeuvre en préservant les valeurs qui étaient les siennes“.

10h34 Passage en revue de l’année 2013. Le CA à 48 milliards, en hausse de 16 %, le ROC à 2,4 milliards en progression de 18 %. Des chiffres que ceux qui suivent le blog (et autres of courses) connaissent déjà puisqu’ils ont été publiés il y a déjà un mois. Au-delà des chiffres, rappel des faits marquants : la prise de contrôle opérationnelle de deux grands actifs (“structurants“, dixit JCN), Monoprix et Pao de Açucar. En termes de performances, JCN pointe le redressement de la France et les excellentes performances à l’international. Puis ce résumé qui dit (presque) tout de la stratégie actuelle de Casino : “Nous avons partout à l’étranger des marges élevées“. Pourquoi ça dit tout ? D’abord parce que ces performances portent le développement d’ensemble du groupe. Et parce qu’elles permettent l’investissement tarifaire en France.