Le , par
Un combat perdu d'avance ?

MikadoEtonnante observation en magasin (un Carrefour Market pour ceux qui n’auraient pas reconnu l’étiquette) : un combat quasi perdu d’avance pour l’assaillant. N’en déplaise à GdB, la marque manque de notoriété (c’est un euphémisme) pour se lancer à l’assaut de Mikado, qui est d’ailleurs devenu le nom générique de sa catégorie. Et histoire de limiter encore la probabilité de succès, la marque débarque avec un PVC 10 % plus élevé que le référent pour le même conditionnement, même si son cacao est “équitable” (certification UTZ). De deux choses l’une : 1) ou Gdb a zappé de vérifier le prix de Mikado avant d’établir son tarif (mais j’ai quand même du mal à le croire) ; 2) ou l’enseigne a décidé de surmarger l’innovation pour se « refaire ». Auquel cas c’est perdu d’avance tant les rotations seront faibles. Etonnant, non ?