Le , par
Frais d’ici, la nouvelle enseigne de la coopération agricole

Frais d'iciCap sur Toulouse pour la présentation officielle de Frais d’ici, une nouvelle enseigne de produits locaux, portée par la coopération agricole. C’est, là, sa première particularité : Frais d’ici a été créé par le géant coopératif InVivo (5,5 Mds € de CA), appuyé par 4 coopératives du Sud Ouest, Arterris, Fermes de Figeac, Val de Gascogne et Vivadour. Ambition : prendre pied dans la distribution au consommateur pour à la fois profiter d’un courant porteur pour les produits locaux et, accessoirement, s’émanciper des grandes surfaces. Pour autant, Frais d’ici a quand même pris soin de s’implanter à deux pas d’un hyper (Carrefour Portet sur Garonne), histoire de profiter de son trafic !

Concrètement, Frais d’ici c’est 550 m2 de surface de vente, un million d’euros investis  et 2 500 références, provenant à 70 % de la région. Pour les produits par principe non-locaux (exemple : les bananes), Frais d’ici entend privilégier les structures de production coopératives. Globalement, les produits frais sont le coeur de la promesse client : deux tiers de la surface et, à date, 85 % du chiffre d’affaires depuis l’ouverture le 15 octobre. La première année, Frais d’ici ambitionne 3 millions d’euros de CA. Pour l’heure, le point de vente attire 250 clients les “mauvaises journées, 500 clients les bonnes, pour un panier de 26 € environ. En attendant la vidéo, je vous propose une première visite en photos… Vous y découvrir une véritable audace : Frais d’ici est un magasin sans caissière, les clients devant utiliser les caisses automatiques. Objectif : contenir les frais de perso sous les 13 % pour “vivre” avec une marge brute moyenne à 26/27 %. Preuve qu’InVivo (par ailleurs exploitant de Gamm vert) a bien intégré les règles du grand commerce ;-)

Pour la visite en avant-première de Frais d’ici, un p’tit clic là !