Le , par
Le détail est dans la sémantique

AndouilletteCanard

Petit compte-rendu de courses… L’occasion de partager à quel point la sémantique est importante. Première halte au rayon boucherie. Promotion sur l’andouillette de canard, me crie l’hyper. Forcément, le canard, ça me parle… Et ça m’attire. Va donc pour ces andouillettes de canard. Jamais encore vu ça. Mais la déception est rapide… L’andouillette n’est pas de canard mais… au canard. Plus qu’une nuance sémantique. L’andouillette au canard est d’abord au porc (plus de 50 %) et un peu au canard (26 %). La marque est “réglo”, le chef de rayon approximatif. Direction ensuite les fruits et légumes. Promotion sur la pastèque. Elle est “avec ou sans pépins”. Si c’est le même prix avec ou sans pépin, c’est donc que le “sans pépin” n’a pas de valeur ?

Pastèque