Le , par
DISTRI PRIX : toujours le mano à mano Leclerc/Géant

 

DistriPrixMai2015

Nouvelle livraison de l’indice DISTRI PRIX. Et quatre confirmations. En premier lieu, le mano à mano entre Leclerc et Géant se poursuit. Le mois d’avril a même produit le… presque inimaginable. Pendant une dizaine de jours (et comme révélé en exclu ici), Géant a été leader des prix par la grâce de son OP beauté qui cumulait large offre et importante part de produits avec une remise immédiate. Mais sitôt l’OP achevée, Leclerc a retrouvé son rang et préserve sa position sur l’ensemble du mois. Seconde confirmation : l’indice DISTRI PRIX de Carrefour poursuit sa très légère remontée. Mon petit doigt me dit que le pricing différencié entre hypers et drives sera de moins en moins différencié dans les mois qui viennent. Ce qui, logiquement, induit une remontée de l’indice DISTRI PRIX. Troisième confirmation : la baisse de prix d’Intermarché détectée dans la précédente livraison de DISTRI PRIX n’était pas un “simple accident”. Pour faire court, l’enseigne a décidé de réinvestir une bonne part des gains à l’achat obtenus à l’achat avec Casino. Enfin, autre enseigne qui profite de ses gains à l’achat : Cora. Depuis février, les hypers des Bouriez ont amélioré leur position de presque un point. Surtout, à regarder dans le détail, plusieurs sites de l’enseigne sont désormais nettement en dessous de l’indice 100. Mais ce décryptage là, je le réserve aux lecteurs de notre veille VIGIE GRANDE CONSO de juin. 

Pour recevoir le détail des résultats et la méthodologie, un p’tit mail ici